❦ hortical
Accueil > Mots-clés > conservation (mode) > vinaigre

vinaigre

conserve dans le vinaigre

principe : l’acidité inhibe l’action des micro-organismes
qualité nutritive : bonne conservation des vitamines
saveur : acidité importante
matériel : bocaux, pots
énergie demandée : ø
coût : celui des récipients (réutilisables) et du vinaigre

utilisation :

pour légumes condiments (ex. : cornichon, oignon, poivron), betterave rouge, prune, boutons floraux (capucine, populage des marais, etc.) [1]

Si la conservation du vinaigre se fait souvent à froid, il est aussi possible de faire une préparation à chaud avec stérilisation (pour les fruits notamment : cerises, poires, prunes). Le vinaigre peut aussi être lié au sucre pour créer des chutney ; il s’agit aussi d’une préparation obtenue par cuisson.


0 | 20 | 40

abricotier (Prunus armeniaca)
absinthe (Artemisia absinthium)
ail (Allium sativum)
artichaut (Cynara scolymus)
asperge (Asparagus officinalis)
aubergine (Solanum melongena)
betterave (Beta vulgaris)
capucine (Tropaeolum majus)
carotte (Daucus carota)
cassissier (Ribes nigrum)
cèleri-branche (Apium graveolens dulce)
cerisier (Prunus avium)
cerisier acide (Prunus cerasus)
chou brocoli (Brassica oleracea Italica)
chou pommé (Brassica oleracea capitata)
cognassier (Cydonia oblonga)
concombre (Cucumis sativus)
cornichon (Cucumis sativus)
courgette (Cucurbita pepo)
crosne (Stachys affinis)

0 | 20 | 40

[1Lorsque les ouvrages ou articles proposent ou rappellent ce type de conservation, la référence utilisée est généralement « comme des câpres » alors que cette pratique souvent souvent plus ancestrale que l’importation lointaine de ces fameux câpres.


2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP