❦ hortical
apiacées (apiales)
AGP III : Apiaceae (Apiales)

céleri-branche

Apium graveolens dulce ; néerl. selder (bleek-) ; picard céléri, chiri, chilri

calendriers

semis sous abri
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (ombelle)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (akène)
récolte
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Ou céleri à côtes, céleri en branches.
 

Le céleri-branche est semé en mars-avril sous abri (sinon en avril-mai), repiqué en avril-mai puis mis en place fin mai à juin. Il met 2-3 semaines à lever.

On peut utiliser ses feuilles? aromatiques, comme pour tous les céleris, mais il est surtout cultivé pour ses côtes (tiges?) que l’on récolte de juin aux gelées. Hors les variétés dorées, les tiges sont blanchies avant récolte, soit par buttage soit par emmitouflement dans une matière opaque à la lumière (carton, papier épais, etc.) afin de favoriser l’étiolement et la perte d’amertume. Une à trois semaines sont suffisantes. La récolte faite, les cotes sont consommées dans les 3-4 jours [1], les tiges plantées dans un récipient d’eau salée.

Une méthode intéressante et pratique est de, sur deux rangs distants d’un mètre, poser des plants de pommes de terre à récolter à l’automne, puis de creuser une tranchée, de deux fers de large, dont la terre sert à recouvrir nos plants. Dans le fond de la tranchée, on plante nos pieds de céleri qui l’on peut accompagner d’œillets d’Inde (en pieds ou en semis) pour leur propriété nématicide ou nématifuge. Lors de la récolte des pommes de terre, la terre va recouvrir le pied des céleris à blanchir qui auront déjà profité d’un terrain humide à leur convenance.

 
Apium graveolens dulce est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 9 février 2004 ; mise à jour : 1er avril 2018

[1Suivant les modes de conservation, cette limite peut varier. Ainsi on peut trouver frigo : idem, au sel (feuilles?), sec, conserve, confiture : 1 an, vinaigre : 6 mois, alcool : 2 ans
Pegeon, Élisabeth (dir.). Le Traité Rustica de la conservation. Rustica, 2012. 543 p. — ISBN 978-2-8153-0238-8. — p. 181-184.

 
 
 


Absent de la Flore de Coste.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...


2003-2018 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP