❦ hortical
Accueil > dictons > 11 mai
Sont biens nommés les saints de glace, Mamert, Servais et Pancrace (11, 13 et 12 mai).
Gare s’il gèle à la Saint-Estelle.

Tiré de La Feuille de chou du Bio Cabas du jeudi 19 mai 2005 :

« Les saints de glace étaient autrefois implorés afin de protéger les cultures. Les principaux saints de glace sont : saint Mamert (le 11 mai), saint Pancrace (le 12 mai), saint Servais (le 13 mai). Ces saints ont été remplacés par sainte Estelle, saint Achille, sainte Rolande en 1960 lors du dernier concile de l’Église catholique. D’après un dicton : “Mamert, Pancrace et Boniface sont les trois saints de glace mais saint Urbain les tient tous dans sa main”. Ce qui signifie que la fin mai peut s’avérer redoutable.
 
À l’origine, ces saints devaient protéger les cultures des derniers froids printaniers durant les jours qui leur étaient attribués (11, 12 et 13 mai), les agriculteurs ayant remarqué que ces jours étaient ceux durant lesquels les cultures couraient les plus grands risques, à cause d’une chute de température nocturne qui arrivait chaque année à la même période. Mais n’ayant pas été à la hauteur de leur mission, ils ont fini par personnifier les derniers gels dans les croyances populaires. On a fini par leur faire endosser la responsabilité des gelées qu’ils personnifient désormais.
 
Cette croyance populaire basée sur l’expérience et l’observation préconise donc de laisser passer ces trois jours avant d’entreprendre les grands travaux de printemps. Il est conseillé en tout cas d’attendre la deuxième quinzaine de mai pour repiquer en pleine terre. »
À cette date : nous avons déjà observé ce(t/s) événement(s)

début(s) :
❦ bouquet floral 2017, débourrement (troène) — Val de Marque
❦ feuillettement 2017 (noyer noir) — Val de Marque
❦ bouton floral 2017, débourrement (lavande) — Val de Marque
❦ bouquet floral 2016, débourrement (févier d’Amérique) — Val de Marque
❦ floraison 2016 (paulownia) — Val de Marque
❦ bouquet floral 2016, apparition (tilleul de Hollande) — Val de Marque
❦ floraison 2016, début (viorne obier) — Val de Marque, jardin au naturel
❦ floraison 2016 : ’belle fleur double’ (pommier) — Val de Marque, jardin au naturel
❦ bouquet floral 2016, apparition (châtaignier) — Val de Marque
❦ bouquet floral 2016, débourrement (rhubarbe) — Val de Marque, jardin médicinal
❦ floraison 2015 (weigéla) — Val de Marque
❦ bouquet floral 2015, apparition (châtaignier) — Val de Marque
❦ floraison 2015, début (morelle douce-amère) — Val de Marque
❦ floraison 2015, début (rosier rugueux) — Val de Marque
❦ bouquet floral 2015, débourrement (allouchier) — Val de Marque
❦ floraison 2015 (frêne à fleurs) — Val de Marque
❦ bouquet floral 2015, apparition (pyracantha buisson ardent) — Val de Marque
❦ floraison 2015, début (dactyle aggloméré) — Valde Marque
❦ bouton floral 2014, débourrement (valériane rouge) — Val de Marque, jardin au naturel
❦ épiaison 2014, début (houlque laineuse) — Val de Marque
❦ débourrement 2013 (épicéa) — Val de Marque, jardin au naturel
❦ bouquet floral 2013, apparition (patience) — Val de Marque, jardin médicinal
❦ épiaison 2013, début (houlque laineuse) — Val de Marque, jardin des pollens
❦ floraison 2012 (sureau noir) — Val de Marque (Plus)
❦ envol des graines 2012, début (saule blanc) — Val de Marque
❦ floraison 2012 (cotonéaster damnéri) — Val de Marque
❦ bouquet floral 2011, apparition (reine des prés) — Val de Marque
❦ Spirea ×billardii : boutons floraux 2011, apparition (Autres dates pour les tableaux de phénologie) — Val de Marque, jardin médicinal
❦ fructification 2011 (rhubarbe) — Val de Marque, jardin médicinal
❦ boutons floraux 2011, apparition (achillée millefeuille) — Val de Marque, jardin médicinal
❦ floraison 2011, début (potentille des marais) — Val de Marque
❦ floraison 2008, début (benoîte) — Val de Marque
fin(s) :
❦ floraison 2016 (hêtre) — Val de Marque
❦ floraison 2016 (hêtre) — Val de Marque
❦ floraison 2016 (oxalis petite oseille) — Val de Marque, jardin au naturel
❦ floraison 2012 (ficaire) — Val de Marque
❦ floraison 2011 (rhubarbe) — Val de Marque, jardin médicinal
❦ floraison 2011 (aubépine monogyne) — Val de Marque
❦ floraison 2009 (mahonia) — Lille

Remarques

La tradition a rattaché, jusqu’au 17e siècle surtout, des dictons météorologiques ou phénologiques aux jours du calendrier. Ce calendrier a été décalé d’une dizaine de jours par la réforme grégorienne — en 1582-1583 pour la France — ; de plus, le calendrier liturgique catholique lui-même (les listes de saints, saintes et événements liés à des dates) a varié avec le temps [1]. Aussi certains dictons ne correspondent plus à la place du « saint » correspondant ou sont décalés (notamment pour les dictons autour des solstices) [2].

Si certains dictons peuvent avoir une explication technique ou scientifique, ce n’est pas le cas de la plupart. Par ailleurs, beaucoup sont locaux et ne correspondraient pas à toutes les régions ou à toutes les pratiques agricoles ni aux évolutions climatiques constantes — depuis toujours. Pour finir, les dictons à connotation « magique » n’ont pas été intégrés.

Notes

[1Surtout avec les conciles de Trente (16e siècle) et Vatican II (20e siècle).

[2Le « saut de puce » de la Sainte-Lucie du 13 décembre correspond à la réalité du 22 décembre actuel où les jours commencent à rallonger (d’où le lien avec diverses fêtes des lumières).


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP