❦ hortical
rosacées (rosales)
AGP III : Rosaceae (Rosales)

pommier

Malus domestica ; néerl. appel

calendriers

plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (corymbe) (sur bois de deux ans, et plus)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (piridion)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
récolte
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Ou Malus communis, Malus sieversii, Pyrus malus.
 

Le pommier [1] est un arbre? fruitier qui fait partie de ces espèces? (groseilliers, ...) qui ont besoin d’un hiver froid. Sans nécessité d’hiver rigoureux, il exige une longue période fraiche ; ainsi certaines variétés peuvent demander de vivre près de 1 000 heures par an en dessous de 7° C pour bien se développer [2]. Il fleurit en mai, parfois dès avril, soit plus tardivement que le poirier. Cette précocité dépend aussi des variétés.

Il existe 6 000 variétés recensées. Les plus répandues dans les commerces français : Golden Delicious, Granny Smith, Elstar, Idared, Jubilé, Royal Gala et pour la région, la Boskoop.

Les couleurs des fruits? sont parfois décrites sous une double forme?. Le choix et le nombre des teintes décrites peut varier avec les systèmes. Voici l’exemple pris chez D. Szalatnay [3] :

  • la couleur de fond de l’épiderme : 0 - Non visible (ex. Transparente blanche), 1 - Jaune (Transparente de Croncels), 2 - Jaune blanchâtre, 3 - Jaune vert (Cox’s Orange Pippin), 4 - Vert blanchâtre, 5 - Vert (Granny Smith), 6 - Orange ;
  • la couleur de joue de l’épiderme (ou couleur de recouvrement qui vient avec le murissement) : 1 - Orange, 2 - Rose, 3 - Rouge, 4 - Rouge foncé, 5 - Violette, 6 - Brun rouge ;
  • l’importance du recouvrement est lui-même pris en compte : 1 - Absente, 3 - Faible (1/4), 5 - Moyenne (1/2), 7 - Forte (3/4), 9 - Très forte (1/1) ;
  • l’intensité, la répartition de la couleur de recouvrement sont aussi des caractères utilisés avec d’autres.

Les pommes sont aussi classées selon leur gout : amère (pour le cidre), douce-amère, douce, acidulée.

Le Verger conservatoire du Centre régional des ressources génétiques Nord-Pas-de-Calais (CRRG) recommande quelques variétés à couteau comme :

Ce conservatoire recommande comme pommes à cidre :

Pour les pommes à cuire locales, on recense notamment :

Le Centre Wallon de Recherches Agronomiques (Gembloux) recommande ces variétés [4] :

  • Cwastresse Double, Godivert, Grenadier, Gris Braibant, Joseph Musch, La Paix, Président Roulin, Président H. Van Dievoet (nommée Cabarette en France), Radoux, Reinette de Blenheim, Reinette de Waleffe, Reinette Dubois, Reinette Evagil, Reinette Hernaut, Transparente de Lesdain (variété issue des travaux de création variétale du CRA-W).

Les pommiers peuvent être cultivés sous diverses formes. Voici une liste des plus répandues avec leurs distances de plantation entre pieds. Les deux premières sont préférables, les suivantes sont dites « en espalier » et se passent plus difficilement de la « taille trigème » (en cours d’abandon par les professionnels).

  • haute-tige?, l’arbre de plein vent, forme la moins contrainte avec la suivante mais plus fatigante à gérer, 7,00-10,00 m ou plus
  • basse-tige, la moins contrainte et la plus respectueuse de la plante, 4,00 m
  • colonnaire, 1,00 m
  • cordon simple?, 1,70-2,00 m
  • cordon double, 3,00-3,50 m
  • palmette simple, 0,60-0,70 m
  • palmette double, 1,20-1,40 m

Parmi les divers tailles on peut aussi voir du côté de la taille d’été d’après Lorette.


La pomme fait aussi l’objet de dictons
12 février
Si le soleil luit à la Sainte-Eulalie, pom­mes et cidre à la folie.
Beau temps à la Sainte-Eulalie, pom­mes et cidre à la folie.
4 avril
À la Saint-Isidore, si le soleil dore, le blé sera haut et chenu, mais le pommier sera nu?.
25 avril
À la Saint-Marc, s’il tombe de l’eau, il n’y aura pas de fruits à cou­teau.
1er mai
Au premier jour de mai, blanche gelée tue les fruits de l’année.
18 juin
Mauvais temps à la Sainte-Léonce, peu de fruits, beau­coup de ron­ces.
11 aout
Si, le jour de Sainte-Claire, la jour­née est chaude et claire, comp­tez sur les fruits à cou­teau, à coup sûr ils seront beaux.
14 septembre
À la Sainte-Croix, cueille tes pom­mes et gaule tes noix.
30 septembre
À la Saint Jérôme, hoche tes pom­mes.
5 octobre
À la Saint Placide, le ver­ger est vide.
28 octobre
À la Sainte-Simone, il faut savoir ren­trer ses pom­mes.
7 novembre
À la Saint-Ernest, abats les pom­mes qui te res­tent.

Seuls les fruits sont consommés généralement dans les 8 jours après la récolte [5], crus ou cuits. Il faut par contre éviter d’avaler trop de pépins. Ceux-ci — jusqu’à dix par fruit — contiennent de l’acide? cyanhydrique (cyanure d’hydrogène) comme souvent chez les rosacées. Sans être mortel à cette dose, sa présence mobilise de l’énergie pour sa dégradation par l’organisme.

 
Malus domestica est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

Voir aussi :

Les feuilles? et l’écorce sont utilisables en teinture (jaune et brun-rouge).

Voir sur herbier :
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 20 janvier 2005 ; mise à jour : 10 août 2017

[1Le pommier domestique Malus domestica semble descendre du Malus sieversii d’Asie centrale.

[2Au Maroc, l’hiver, il a besoin de 600 à 1500 heures en dessous de 7,2 °C (http://www.agrimaroc.net/bul107.htm).

[5Suivant les modes de conservation, la limite de consommation peut varier. Ainsi on peut trouver air libre? : 8-10 jours, cellier (pédoncule? vers le haut) : 2-3 semaines, congélateur : 8 mois, sec : 6 mois, vinaigre = 5 mois, confiture ou gelée : 1 an, frigo (pour arrêter le murissement),
In : Pegeon, Élisabeth (dir.). Le Traité Rustica de la conservation. Rustica, 2012. 543 p. — ISBN 978-2-8153-0238-8. — p. 433-437.

 portfolio

 
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Malus :
double-oméga (Diloba caeruleocephala) eupithécie rectangulaire (Pasiphila rectangulata (Chloroclystis rectangulata)) sphinx demi-paon (Smerinthus ocellata) zeuzère du marronnier ou coquette (Zeuzera pyrina)

Absent de la Flore de Coste.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Quelques relevés par type d'événement

❦ bouquet floral 2017, débourrement variété ’Jupiter’ (Val de Marque, potager pédagogique) :  3 avril
❦ bouquet floral 2015, débourrement (Val de Marque) :  20 avril
❦ bourgeon à fleur 2013, débourrement (Val de Marque, jardin au naturel) :  16 avril
Variété Cabarette.
❦ floraison 2017, variété ’Jupiter’, début (Val de Marque, potager pédagogique) :  11 avril
❦ floraison 2016 : ’belle fleur double’ (Val de Marque, jardin au naturel) :  11 mai - 29 mai
❦ floraison 2016, variété cabarette (Val de Marque, jardin au naturel) :  7 mai - 15 mai
❦ floraison 2016, début (Val de Marque, verger conservatoire) :  2 mai
Pour les plus précoces, une semaine plus tard pour la ’cabarette’ et de nombreuses autres variétés.
❦ floraison 2015 (Val de Marque, verger conservatoire) :  23 avril - 27 mai
Fin de la floraison de la ’cabarette’ le 12 mai ; de la ’belle fleur double’ le 14 mai.
❦ floraison 2014 belle fleur double (Val de Marque) :  15 avril - 16 mai
❦ floraison 2014 cabarette (Val de Marque, jardin au naturel) :  9 avril - 26 avril
❦ floraison 2014 (Val de Marque, verger conservatoire) :  2 avril - 25 mai
❦ récolte 2013, début (Val de Marque, verger conservatoire) :  12 août
❦ floraison 2013 cabarette (Val de Marque) :  4 mai - 18 mai
❦ floraison 2013 (Val de Marque, verger conservatoire) :  23 avril - 7 juin
❦ floraison 2012 cabarette, début (Val de Marque) :  2 mai
❦ floraison 2012, début (Val de Marque) :  3 avril
❦ floraison 2011, début (cabarette) (Val de Marque) :  21 avril
❦ floraison 2011, cabarette (Val de Marque) :  7 avril - 3 mai
❦ floraison 2010 (cabarette) (Val de Marque) :  5 mai - 25 mai
❦ floraison 2010, début (Val de Marque) :  28 avril
❦ floraison 2009, cabarette (Val de Marque) :  27 avril - 12 mai
❦ floraison 2009, reine des reinettes (Val de Marque) :  17 avril - 1er mai
❦ floraison 2016 : ’belle fleur double’ (Val de Marque, jardin au naturel) :  11 mai - 29 mai
❦ floraison 2016, variété cabarette (Val de Marque, jardin au naturel) :  7 mai - 15 mai
❦ floraison 2015 (Val de Marque, verger conservatoire) :  23 avril - 27 mai
Fin de la floraison de la ’cabarette’ le 12 mai ; de la ’belle fleur double’ le 14 mai.
❦ floraison 2014 belle fleur double (Val de Marque) :  15 avril - 16 mai
❦ floraison 2014 cabarette (Val de Marque, jardin au naturel) :  9 avril - 26 avril
❦ floraison 2014 (Val de Marque, verger conservatoire) :  2 avril - 25 mai
❦ floraison 2013 cabarette (Val de Marque) :  4 mai - 18 mai
❦ floraison 2013 (Val de Marque, verger conservatoire) :  23 avril - 7 juin
❦ floraison 2011, cabarette (Val de Marque) :  7 avril - 3 mai
❦ floraison 2010 (cabarette) (Val de Marque) :  5 mai - 25 mai
❦ floraison 2009, cabarette (Val de Marque) :  27 avril - 12 mai
❦ floraison 2009, reine des reinettes (Val de Marque) :  17 avril - 1er mai
❦ récolte 2016 de la variété ’Cabarettte’, fin (Val de Marque, jardin au naturel) :  3 décembre
❦ récolte 2015 de la cabarette, fin (Val de Marque, jardin au naturel) :  16 novembre
❦ récolte 2014 cabarette, fin (Val de Marque, jardin au naturel) :  30 novembre
❦ défeuillaison 2014, fin (Val de Marque) :  13 décembre
❦ récolte 2014 cabarette, fin (Val de Marque, jardin au naturel) :  30 novembre

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP