❦ hortical
pinacées (pinales)
AGP III : Pinaceae (Pinales)

épicéa

Picea abies ; néerl. spar (fijn- of gewone)

calendriers

floraison (cône)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (cône (strobile))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
 
C’est l’un des sapins de Noël du commerce — celui qui perd ses aiguilles? — qui finit souvent en plantation dans le jardin, hors de ses régions d’origine.
 
Picea abies est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

En sol engorgé d’eau, l’épicéa, profite de la présence de l’aulne pour mieux enfoncer ses racines ; de même, sa survie dans ce type de sol est très améliorée. [1]

Voir sur herbier :
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 5 août 2008 ; mise à jour : 26 juin 2017

[1Voir : Christophe Drénou, dir. Les Racines : face cachée des arbres (IDF, 2006), p. 141.


Animaux hébergés

 
Oiseaux de jardin visiteurs : pic épeiche (Dendrocopos major)
 
 
Chenilles hébergées (ou ponte de) : bombyx du pin (Dendrolimus pini) ; eupithécie des résineux (Eupithecia tantillaria) ; métrocampe verte ou bilieuse (Hylaea fasciaria) ; nonne (Lymantria monacha) ; philobie des pins (Macaria signaria (Semiothisa signaria)) ; noctuelle du pin (Panolis flammea) ; sphinx du pin (Sphinx pinastri (Hyloicus pinastri))


Description de Coste (tome 3, taxon n°3335)

Nom présent dans la flore de Coste : Abies excelsa DC.

  • Arbre? élevé, à écorce écailleuse rougeâtre, bourgeons? secs non résineux, rameaux confusément distiques? et pendants ; feuilles? éparses?, entourant régulièrement les rameaux, comprimées-subtétragones, aiguës?, piquantes, vertes sur les 2 faces ; chatons? mâles épars, ovoïdes?, d’abord rougeâtres ; cônes? pendants, cylindriques,longs de 10-15 cm,rouges ou verts, à écailles? sessiles?, rhomboïdales?, tronquées? ou échancrées?, à la fin roussâtres, persistantes?, sans bractées? ; graines petites, obovales? en coin, à aile? caduque? 2-3 fois aussi longue qu’elles.
  • Forêts des hautes montagnes ; Vosges, Jura, Alpes de la Savoie, du Dauphiné, de la Provence ; ailleurs planté, Europe centrale et boréale ; Sibérie.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Quelques relevés par type d'événement

❦ débourrement 2015 (Val de Marque, jardin au naturel) :  7 mai
❦ débourrement 2014 (Val de Marque, jardin au naturel) :  17 avril
❦ débourrement 2013 (Val de Marque, jardin au naturel) :  11 mai
❦ débourrement 2012 (Val de Marque, jardin naturel) :  4 mai
❦ débourrement 2011 (Val de Marque) :  18 avril

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP