❦ hortical
Accueil > Mots-clés > couleur > rouge

rouge

Les fleurs rouges sont très rarement pollinisées par les insectes : il s’agit d’une couleur plutôt attirante pour les oiseaux pollinisateurs (absents d’Europe) que pour les insectes qui le perçoivent comme du noir [1]. Toutefois, des fleurs rouges, comme celles du coquelicot, apparaissent colorées d’ultraviolet, très attirant pour les insectes et invisible aux humains. Par contre, des stries mêmes rouges convergentes vers un centre seront interprétées par les insectes pollinisateurs comme fleur potentielle.

Quelques termes dans les noms des plantes peuvent donner une idée de la couleur de leurs fleurs mais peuvent aussi concerner le feuillage ou l’écorce. Pour le rouge (et le pourpre) :
Ardens purpura ; Atropurpurea ; Atrorubens ; Atrosanguineus ; Cardinalis ; Carmesinus ; Carneus ; Cerasinus ; Coccineus ; Coccum,-i ; Coloratus,-a,-um ; Cruentus,-a,-um ; Cuprinus,-a,-um ; Erubescens ; Flammeus ; Fulvus ; Fuscus ; Haemanthus ; Igneus ; Incarnatus ; Miniatus,-a,-um ; Murex,-icis ; Ochrus ; Ochro ; Ostricolor,-oris ; Ostrinus, Ostrum,-i ; Puniceus,-a,-um ; Purpurascens ; Purpureus,-a,-um ; Rhodo- ; Roseus ; Rubens,-tis ; Ruber,-bra,-brum ; Rubiginosus ; Rufus,-a,-um ; Sanguineus ; Subrubicondus ; Testaceus,-a,-um ; Tyros,-i, ; Tyrus,-i.


0 | 20 | 40 | 60

achillée millefeuille (Achillea millefolium)
agastache fenouil (Agastache foeniculum)
amarante queue-de-renard (Amaranthus caudatus)
balsamine des jardins (Impatiens balsamina)
benoîte des jardins (Geum chiloense)
bergénia (Bergenia crassifolia)
bétoine (Stachys officinalis)
bignone (Campsis grandiflora)
bruyère d’hiver (Erica carnea)
busserole (Arctostaphylos uva-ursi)
callune (Calluna vulgaris)
canna (Canna indica)
capucine (Tropaeolum majus)
cassissier (Ribes nigrum)
centaurée, petite (Centaurium erythraea)
cognassier du Japon (Chaenomeles japonica)
compagnon rouge (Silene dioica)
coquelicot (Papaver rhoeas)
coquelicot argèmone (Papaver argemone)

0 | 20 | 40 | 60

[1Aline Raynal-Roques, Albert Roguenant, « Attracteurs étranges en Australie », in Les Végétaux insolites ; Dossier pour la science n° 77 (oct.-déc. 2012), p. 42.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP