❦ hortical
éricacées (éricales)
AGP III : Ericaceae (Ericales)

bruyère d’hiver

Erica carnea ; néerl. heide (sneeuw-)

calendriers

floraison (racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Ou Erica herbacea, Erica mediterranea.
 
La bruyère alpine — ou bruyère des neiges — est l’espèce? la plus acclimatée dans les jardins d’Europe hors de sa zone d’origine.
 
Erica carnea est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

A pu être utilisé comme antiseptique urinaire.

Voir sur herbier :
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 6 novembre 2004 ; mise à jour : 23 juin 2017
 
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Erica :
argus vert ou thécla de la ronce (Callophrys rubi) éborine (Cybosia mesomella) cidarie agate (Eulithis testata) bombyx du chêne ou minime à bandes jaunes (Lasiocampa quercus) noctuelle porphyre (Lycophotia porphyrea) petit paon de nuit (Saturnia pavonia (Eudia pavonia)) bombyx de l’aubépine (Trichiura crataegi)

Description de Coste (tome 2, taxon n°2388)

Nom présent dans la flore de Coste : Erica carnea Linné

  • Sous-arbrisseau? de 30-60 cm, glabre?, à tiges? tortueuses, couchées-diffuses?, à rameaux redressés ; feuilles? verticillées? par 4, longues de 6-9 mm, linéaires?-aiguës?, marquées d’un sillon en dessous, glabres ; fleurs? rosées ou carnées, penchées, en grappes? courtes unilatérales? ; calice? à lobes? lancéolés?, glabres, égalant les deux tiers de la corolle? ; celle-ci ovoïde?-tubuleuse (4-5 mm), à lobes dressés, obtus? ; anthères? entièrement saillantes? ; style? peu saillant ; capsule? glabre.
  • Lieux stériles des forêts alpestres : Haute-Savoie, Savoie, Alpes-Maritimes. Europe centrale.
  • Avril-juin.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP