❦ hortical
Accueil > Mots-clés > utilisations (techniques) > vannerie

vannerie

La vannerie est, avec le tissage, l’une des plus anciennes activité artisanales — peut-être copiée sur certaines constructions de nid d’oiseaux. Elle utilise aussi bien des plantes herbacées que ligneuses.

Les premières ou certaines des premières poteries pouvaient être moulées [1] dans les vanneries avant séchage et/ou cuisson.


0 | 20

aulne glutineux (Alnus glutinosa)
bouleau pubescent (Betula pubescens)
bouleau verruqueux (Betula pendula)
bourdaine (Frangula dodonei)
butome (Butomus umbellatus)
châtaignier (Castanea sativa)
chêne pédonculé (Quercus robur)
chêne pubescent (Quercus pubescens)
chêne rouvre/sessile (Quercus petraea)
cornouiller sanguin (Cornus sanguinea)
frêne (Fraxinus excelsior)
genêt à balai (Cytisus scoparius)
jonc des tonneliers (Schoenoplectus lacustris)
laiche des rives (Carex riparia)
lierre (Hedera helix)
noisetier (Corylus avellana)
osier des vanniers (Salix viminalis)
ronce à mures (Rubus fruticosus)
roseau (Phragmites australis)
saule à trois étamines (Salix triandra)

0 | 20

[1Le colombin de terre enroulé et lissé puis le tour est une autre technique de poterie.


2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP