❦ hortical
fabacées (fabales)
AGP III : Fabaceae (Fabales)

genêt à balai

Cytisus scoparius ; néerl. brem ; picard guéniète, ramonire (champ de genêts)

calendriers

plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (gousse)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
bouturage (tige)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Ou balan, brande, genette, genettier, juniesse, jumette, sarothamme, spartier à balai, Sarothamnus scoparius, Spartium scoparius.
 

Le genêt préfère les terrains pauvres et siliceux? exempt de calcaire.

Sa brande se liait pour faire des balais et autres ramons mais était aussi utilisé comme fourrage d’hiver pour le petit bétail. Un autre usage du genêt : le tressage pour paniers. Il a aussi été exploité en production de fibre textile mais à moindre mesure que le genêt d’Espagne.

 
Cytisus scoparius est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales Il est aussi à la base d'un ou plusieurs médicaments.

Les fleurs? et les jeunes rameaux sont utilisables en teinture : jaune.

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 28 mars 2004 ; mise à jour : 22 juin 2017

Animaux hébergés

 
Oiseaux de jardin visiteurs : verdier d’Europe (Chloris chloris) ; grosbec casse-noyaux (Coccothraustes coccothraustes) ; corbeau freux (Corvus frugilegus)
 
 
Chenilles hébergées (ou ponte de) : argus vert ou thécla de la ronce (Callophrys rubi) ; chésias du genêt (Chesias legatella) ; chesias oblique ou rousse (Chesias rufata) ; noctuelle du genêt (Lacanobia w-latinum (Mamestra w-latinum)) ; écaille tigrée ou écaille de la menthe (Spilosoma lubricipeda (Diacrisia lubricipeda, Spilosoma menthastri, Chelonia menthastri))

Description de Coste (tome 1, taxon n°0752)

Nom présent dans la flore de Coste : Sarothamnus scoparius Koch. - Genêt à balai.

  • Arbrisseau de 1 à 2 mètres, dressé, à rameaux lâches, allongés, très anguleux, verts ; feuilles? inférieures trifoliolées?, pétiolées?, les supérieures simples? et sessiles?, obovales? ou lancéolées?, pubescentes?-soyeuses? en dessous ; fleurs? grandes ; calice? glabre? ; étendard? émarginé?, carène? très courbée ; style? velu? à la base, enroulé en cercle, élargi sous le stigmate? ; gousse? de 4-5 cm, sur 8 mm, très comprimée, hérissée? de longs poils sur les bords, à 8-12 graines luisantes.
  • Landes, bois, lieux incultes des terrains siliceux? dans presque toute la France ; rare dans la région méditerranéenne et en Corse. Presque toute l’Europe.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP