❦ hortical
Accueil > dictons

dictons

La tradition a rattaché, jusqu’au 17e siècle surtout, des dictons météorologiques ou phénologiques aux jours du calendrier. Ce calendrier a été décalé d’une dizaine de jours par la réforme grégorienne — en 1582-1583 pour la France — ; de plus, le calendrier liturgique catholique lui-même (les listes de saints, saintes et événements liés à des dates) a varié avec le temps [1]. Aussi certains dictons ne correspondent plus à la place du « saint » correspondant ou sont décalés (notamment pour les dictons autour des solstices) [2].

Si certains dictons peuvent avoir une explication technique ou scientifique, ce n’est pas le cas de la plupart. Par ailleurs, beaucoup sont locaux et ne correspondraient pas à toutes les régions ou à toutes les pratiques agricoles ni aux évolutions climatiques constantes — depuis toujours. Pour finir, les dictons à connotation « magique » n’ont pas été intégrés.

Notes

[1Surtout avec les conciles de Trente (16e siècle) et Vatican II (20e siècle).

[2Le « saut de puce » de la Sainte-Lucie du 13 décembre correspond à la réalité du 22 décembre actuel où les jours commencent à rallonger (d’où le lien avec diverses fêtes des lumières).


❦ janvier

(dictons du mois à : la vie du jardin en janvier)  

1er janvier

« Jour de l’An beau, mois d’aout beau et chaud.
Quand le soleil brille le jour de l’An, c’est signe de gland.
Le vent du jour de l’an existe moitié l’an.
Au Nouvel An, les jours croissent d’un vol de faisan. » 

2 janvier

« Saint-Clair porte quarantaine.
Le temps du deux janvier, présage celui de septembre. » 

3 janvier

« Sainte-Geneviève ne sort point si Saint-Marcellin (16 janvier) ne la rejoint. » 

4 janvier

« Le jour de la Saint-Odilon souvent n’amène rien de bon. » 

5 janvier

« À la Saint-Simon, la neige et les tisons. » 

6 janvier

« Pluie aux Rois, c’est blé jusqu’au toit.
Pluie du 6 janvier, dure à satiété.
Beaucoup d’étoiles le jour des rois, sécheresse et chaleur pendant l’été.
Soleil qui luit le jour des Rois, fait deux hivers pour une fois. » 

7 janvier

« S’il neige à la Saint-Raymond, l’hiver est encore long. » 

8 janvier

« Temps de Saint-Lucien, temps de chien. » 

9 janvier

« Pour Saint-Adrien, le froid nous revient.
Saint-Julien brise la glace, s’il ne la brise, c’est qu’il l’embrasse. » 

10 janvier

« S’il pleut à la Saint-Guillaume, peu de blé, beaucoup de chaume. » 

11 janvier

« À la Saint-Paulin, on compte les hirondelles autour d’Amiens. » 

12 janvier

« Arcade et Hilaire (13 janvier), gèlent les rivières. » 

13 janvier

« Arcade (12 janvier) et Hilaire, gèlent les rivières.
Les jours croissent à la Saint-Hilaire, de quelques pas de bergère.
À la Saint-Hilaire, le vin gèle dans le verre.
S’il neige à la Saint Hilaire, il fera froid tout l’hiver.
Soleil et chaleur à la Saint-Hilaire n’indiquent pas la fin de l’hiver. » 

14 janvier

« Soleil de Sainte-Nina, pour un long hiver, rentre ton bois. » 

15 janvier

« S’il gèle à la Saint-Maur, la moitié de l’hiver est dehors.
À la Saint-Maur, tout est mort.
À la Saint-Maur, ne t’étonne pas si le vent souffle fort.
Le quinze janvier, Maur réjouit les chaudronniers. » 

16 janvier

(Concerne : semis pleine terre)
« Sainte-Geneviève (3 janvier) ne sort point si Saint-Marcellin ne la rejoint.
Prépare pour Saint-Marcel, tes graines nouvelles.
À la Saint-Honorat, rarement soleil il y a. » 

17 janvier

« À la Saint-Antoine, les jours croissent d’un repas de moine.
À la Saint-Antoine, les jours croissent du pas de moine.
À la Saint-Antoine grande froidure, à Saint-Laurent grand chaud, ne durent. » 

18 janvier

« Neige de la Sainte-Prisca, va apporter une belle année que voilà. » 

19 janvier

(Saint-Marius, pas de dicton.)  

20 janvier

« À la Saint-Sébastien, l’hiver reprend ou se casse les dents.
S’il gèle à la Saint-Sébastien, l’hiver se reprend ou perd sa dent.
À la Saint-Sébastien, l’hiver s’en va ou revient.
S’il gèle à la Saint-Sébastien, mauvaise herbe ne revient. » 

21 janvier

« À la Sainte-Agnès, souvent l’hiver progresse.
À la Sainte-Agnès, l’hiver sans amour ne progresse.
Jour de Sainte-Agnès, jamais trop de froid ne laisse. » 

22 janvier

« À la Saint-Vincent, cesse la pluie et vient le vent.
Si l’hiver vient doucement, il vient à la Saint-Vincent.
À la Saint-Vincent, l’hiver se reprend ou perd sa dent.
À la Saint-Vincent, tout dégèle ou tout fend.
À la Saint-Vincent, la sève monte dans les sarments.
Quand il fait beau à la Saint-Vincent, les vignerons sont toujours contents.
À la Saint-Vincent, claire journée vous annonce bonne journée.
Saint-Vincent clair, beaucoup de grain. S’il est couvert, pas de pain. » 

23 janvier

« Saint-Barnard ensoleillé rend le vigneron gai. » 

24 janvier

« Neige de Saint-Babylas, bien souvent on s’en lasse. » 

25 janvier

« À la Saint-Paul, l’hiver s’en va ou se rompt le col.
À la conversion de Saint-Paul, l’hiver se renoue ou se casse le cou.
À la conversion de Saint-Paul, l’hiver se rompt le cou, ou pour quatorze se le renoue.
De Saint-Paul, claire journée, nous annonce une bonne année ; s’il fait brouillard, mortalité de toutes parts. » 

26 janvier

« La Sainte-Mélanie, de la pluie n’en veut mie. » 

27 janvier

« Beau temps à la Saint-Julien, promet abondance de biens.
Saint-Julien brise la glace, s’il ne la brise, il l’embrasse. » 

28 janvier

« Saint-Charlemagne, février en armes. » 

29 janvier

« Temps de Saint-Gildas, temps de glace.
S’il gèle à la Saint-Sulpice, le printemps sera propice.
S’il pleut à la Saint-Sulpice, c’est tous les jours comme vache qui pisse. » 

30 janvier

« À la Saint-Hyppolite, bien souvent l’hiver nous quitte.
Prends garde à la Sainte-Martine, car souvent l’hiver se mutine » 

31 janvier

« Souvent fin janvier ne remplit pas le panier. » 

❦ février

(dictons du mois à : la vie du jardin en février)  

1er février

« À la Saint-Ignace l’eau est de glace. » 

2 février

« S’il pleut à la Chandeleur, les vaches donnent beaucoup de beurre.
Soleil le matin de la Chandeleur, quarante jours à la tanière.
À la Chandeleur verdure ; à Pâques, neige forte et dure.
À la Chandeleur, le jour croit de 2 heures.
Soleil de chandeleur annonce hiver et malheur.
À la Chandeleur, l’hiver s’en va ou prend rigueur. » 

3 février

« À la Saint-Anatole, confiture dans la casserole.
Quand le jour de Saint-Blaise est brumeux, il pleuvra dans un jour ou deux.
S’il ne pleut ni ne neige à la Saint-Blaise, en mars le froid en prendra à son aise.
Devant Saint-Blaise, tout s’apaise.
À partir de la Sainte-Blaise, l’hiver redouble ou s’apaise. » 

4 février

« À la Sainte-Véronique, les marchands de marrons plient boutique.
Quand vient Sainte-Véronique, le soleil nous fait la nique. » 

5 février

(Concerne : semis pleine terre)
« Pour la Sainte-Agathe, sème ton oignon fut-il dans la glace, il deviendra bon.
Sème tes oignons à la Sainte_Agathe, ils deviendront comme le cul d’une gratte.
Si tu sèmes tes poireaux à la Sainte-Agathe, pour un brin tu en auras quatre.
Eau qui court à la Sainte-Agathe mettra du lait dans la baratte.
Si pour la Sainte-Agathe, il pleut, le maïs croit au mieux. » 

6 février

« À la Sainte-Dorothée, la plus forte neigée.
À la Saint-Gaston, trie la semence, enlève tes bourgeons !
À la Saint-Gaston, surveille tes bourgeons. » 

7 février

(Concerne : semis pleine terre)
« Il faut qu’à la Sainte-Eugénie, toutes semailles soient finies. » 

8 février

« À la Sainte-Jacqueline, froid et bruine. » 

9 février

« À la Sainte-Apolline, présage certain, l’hiver s’achemine ou touche sa fin. » 

10 février

(Saint-Arnaud, pas de dicton.)  

11 février

(Saint-Adolphe, pas de dicton.)  

12 février

« Si le soleil luit à la Sainte-Eulalie, pommes et cidre à la folie.
Beau temps à la Sainte-Eulalie, pommes et cidre à la folie.
À la Sainte-Eulalie, souvent le temps varie.
Sainte-Eulalie avec la pluie, quarante jours reste dans ton lit. » 

13 février

« De Sainte-Béatrice la nuée, assure six semaines mouillées. » 

14 février

(Concerne : floraison)
« Pour la Saint-Valentin, l’amandier fleurit.
À la Saint-Valentin, la pie monte au sapin.
Ciel clair à la Saint-Valentin, annonce plénitude de biens.
À la Saint-Valentin, tous les vents sont marins.
Tel temps le jour de Saint-Valentin, tel temps au printemps qui vient. » 

15 février

« À la Saint-Claude regarde ton seau, tu ne le verras pas plus haut. » 

16 février

« S’il neige à la Saint-Onésime, la récolte est à l’abîme. » 

17 février

(Saint-Alexis, pas de dicton.)  

18 février

« À la Sainte-Bernadette, souvent le soleil est de la fête. » 

19 février

« Le bon Saint-Boniface, entre en brisant la glace. » 

20 février

« Souvent à la Sainte-Aimée, la campagne est enneigée. » 

21 février

« À la Saint-Pierre-Damien, l’hiver reprend ou s’éteint. » 

22 février

« Neige à la Sainte-Isabelle, fait la fleur plus belle.
À la Sainte-Isabelle si l’aurore est belle, et s’il fait soleil au matin, c’est du bon pour tous les grains. » 

23 février

(Concerne : semis pleine terre)
« À la Saint-Pierre, l’hiver s’en va ou se resserre.
À la Saint-Florent, il est bien de semer le froment, mais sans perdre de temps » 

24 février

« Si Saint-Matthias, trouve la glace, il la casse s’il n’en trouve pas, il faut qu’il en fasse.
À la Saint-Mathias, neige et glace.
À la Saint-Mathias, c’est souvent la fin des glaces.
A la Saint-Mathias, le corbeau s’en va ; six semaines passera, et le coucou reviendra. » 

25 février

(Saint-Modeste, pas de dicton.)  

26 février

(Saint-Nestor, pas de dicton.)  

27 février

« Gelée du jour Sainte-Honorine rend toute la vallée chagrine.
À la Sainte-Honorine, bourgeonne l’aubépine. » 

28 février

« Beau ciel à la Saint-Romain, il y aura des denrées et du bon vin. » 

29 février

(Saint-Auguste, pas de dicton.)  

❦ mars

(dictons du mois à : la vie du jardin en mars)  

1er mars

« Quand il pleut à la Saint-Aubin, n’as ni paille, ni foin, ni grain.
Taille au jour de Saint-Paulin pour avoir de gros raisins.
Quand il pleut à la Saint-Aubin, l’eau est plus chère que le vin. » 

2 mars

« À la Saint-Joavan dans nos pays, les pies commencent leur nid.
À la Saint-Jacob dans nos pays, les pies commencent leur nid. » 

3 mars

« S’il gèle à la Saint-Guénolé, au taureau, ferme le pré.
Lorsqu’il tonne à la Sainte-Cunégonde, il faut encore porter des gants. » 

4 mars

« De Saint-Casimir la douceur, fait peur aux jardiniers et aux laboureurs. » 

5 mars

« À la Saint-Adrien, froidure ne gèle que les nains. » 

6 mars

« Au jour de Sainte Colette, commence à chanter l’alouette.
À Sainte Colette, on voit à vue d’œil, au sureau pousser des feuilles.
À la Sainte Colette, le sureau s’effeuillette.
A la Saint-Fridolin, plus de lampe en main. » 

7 mars

« Le jour de la Sainte-Félicité se voit venir avec gaieté, car, on l’a toujours remarqué, c’est le plus beau jour de l’année.
Le jour de la Sainte-Félicité est un beau jour dans l’année. » 

8 mars

« De Saint-Jean-de-Dieu à Saint-Grégoire, vents et giboulées font notre désespoir. » 

9 mars

« Semé à la Sainte-Françoise, ton grain aura du poids. » 

10 mars

« S’il gèle aux quarante martyrs, il gèlera encore quarante jours. » 

11 mars

« Bon rédeux à Saint-Euloge, voit les jeunes lapins à l’auge. » 

12 mars

« À la Sainte-Justine, toute fleur s’incline.
À la Saint-Grégoire, il faut tailler la vigne pour boire. » 

13 mars

(Saint-Rodrigue, pas de dicton.)  

14 mars

« Pluie de Sainte-Mahaut, n’est jamais trop. » 

15 mars

« À la mi-mars, le coucou est dans l’épinard. » 

16 mars

(Sainte-Bénédicte, pas de dicton.)  

17 mars

(Concerne : semis pleine terre)
« Sème des pois à la Saint-Patrice, tu en auras tout ton caprice.
Quand il fait doux à la Saint-Patrice, de leurs trous sortent les écrevisses.
Quand à Sainte-Gertrude, le soleil reluit, le jardinier se réjouit.
Quand il gèle à Sainte-Gertrude, pendant quarante jours, l’hiver sera rude. » 

18 mars

(Saint-Cyrille, pas de dicton.)  

19 mars

« Pour la Saint-Joseph, chaque oiseau bâtit son château.
Le chaud à la Saint-Joseph, l’été sera bref.
Sème les oignons à la Saint-Joseph, ils deviennent gros comme des fesses.
Qui veut bonne melonnière, à la Saint-Joseph doit la faire. » 

20 mars

« Quand il gèle le vingt mars, il gèle toute l’année. » 

21 mars

(Concerne : semis pleine terre)
« Quand, au printemps, la lune est claire, peu de noix espère ; si la lune est trouble, la noix redouble.
S’il pleut à la Saint-Benoît, il pleuvra trente sept jours ou trois.
Veux-tu ognons, seigle, petits pois, sème les vers la Saint-Benoît.
À la Saint-Benoît, le coucou chante dans les bons endroits, ou bien il est mort de froid. » 

22 mars

(Sainte-Léa, pas de dicton.)  

23 mars

« S’il pleut à la Saint-Victorien, on ne ramassera que du foin.
S’il pleut la Saint-Victorien, tu peux compter sur bien du foin
Quand à glace il gèle à la Saint-Victorien, en pêches en abricots il n’y a rien. » 

24 mars

(Sainte-Catherine de Suède, pas de dicton.)  

25 mars

« Le 25 mars, le compagnon rend la chandelle au patron.
S’il gèle le 25 mars, les prairies diminuent d’un quart.
Quand la Vierge se mouille les pieds, c’est encore pour une semaine de pluie.
Annonciation mouillée, crains les giboulées ! » 

26 mars

(Sainte-Larissa, pas de dicton.)  

27 mars

(Saint-Rupert, pas de dicton.)  

28 mars

« S’il gèle à la Saint-Gontran, le blé ne deviendra pas grand.
À Saint-Gontran, si la température est belle, arrivent les premières hirondelles. » 

29 mars

(Sainte-Gwladys, pas de dicton.)  

30 mars

« Souvent la Saint-Amédée est de mars la plus belle journée. » 

31 mars

« À la Saint-Benjamin, le mauvais temps prend fin. » 

❦ avril

(dictons du mois à : la vie du jardin en avril)  

1er avril

« Pluie de Saint-Hugues à Sainte-Sophie, remplit granges et fournils. » 

2 avril

(Sainte-Sandrine, pas de dicton.)  

3 avril

« Le 3 avril, le coucou chante, mort ou vif. » 

4 avril

« À la Saint-Isidore, si le soleil dore, le blé sera haut et chenu, mais le pommier sera nu.
À la Saint-Isidore, la dernière gelée. » 

5 avril

(Sainte-Irène, pas de dicton.)  

6 avril

« Au jour de Saint-Prudence, s’il fait du vent, les moutons dansent. » 

7 avril

(Saint-Jean-Baptiste de La Salle, pas de dicton.)  

8 avril

(Sainte-Julie, pas de dicton.)  

9 avril

(Saint-Gautier, pas de dicton.)  

10 avril

« Quand arrive la Saint-Fulbert, dans la campagne tout est vert. » 

11 avril

« S’il gèle à la Saint-Stanislas, on aura deux jours de glace. » 

12 avril

« À la Saint-Jules, mauvais temps n’est pas installé pour longtemps. » 

13 avril

(Sainte-Ida, pas de dicton.)  

14 avril

« Bourgeons de Saint-Valérien, le fruit n’est pas loin. » 

15 avril

« À la mi-avril, le blé est à l’épi.
Quand à Saint-Paterne arrive la saison, la chaleur vient pour de bon. » 

16 avril

« Saint-Drogon pluvieux, an fromenteux. » 

17 avril

« Beau temps à la Saint-Anicet est l’annonce d’un bel été. » 

18 avril

(Saint-Parfait, pas de dicton.)  

19 avril

« À la Sainte-Léonide, chaque blé pousse rapide. » 

20 avril

« À Saint-Théodore, fleurit chaque bouton d’or. » 

21 avril

« Tel temps à la Saint-Anselme, tel temps pendant une semaine.
À Saint-Anselme, dernières fleurs sème. » 

22 avril

« Pluie de la Sainte-Opportune, ni cerises, ni prunes. » 

23 avril

« Quand il pleut le jour de Saint-Georges, sur cent cerises, on a quatorze.
À Saint-Gérard les radis sont encore rares. » 

24 avril

(Saint-Fidèle, pas de dicton.)  

25 avril

« Quand Saint-Marc n’est pas beau, pas de fruit à noyau.
À la Saint-Marc, s’il tombe de l’eau, il n’y aura pas de fruits à couteau.
À la Saint-Marc, s’il tombe de l’eau, il n’y aura pas de fruits à noyaux.
Saint-Mars mouillé au petit jour, c’est de la pluie pour tout le jour.
Beau temps à la Saint-Florentin, assure belle récolte pour certain (ou 24 octobre, ou 1er décembre ?). » 

26 avril

(Sainte-Alida, pas de dicton.)  

27 avril

« À la Sainte-Zita, le froid ne dure pas.
À Saint-Frédéric, tout est vert, tout est nids ; plantes, bêtes et puis gens, tout sourit. » 

    --> pour un peu plus

28 avril

« À la Sainte-Valérie, souvent le soleil luit.
À Saint-Aimé, point de moutons affamés. » 

29 avril

(Sainte-Catherine de Sienne, pas de dicton.)  

30 avril

« À la Saint-Robert, tout arbre est vert.
La pluie le jour de Saint-Robert, de bon vin remplira ton verre. » 

❦ mai

(dictons du mois à : la vie du jardin en mai)  

1er mai

« De la pluie le premier jour de mai, ôte aux fourrages de la qualité.
Au premier jour de mai, blanche gelée tue les fruits de l’année.
S’il pleut le 1er mai peu de coings, s’il pleut le 2 ils sont véreux, s’il pleut le 3 il n’y en a pas. » 

2 mai

« À la Saint-Boris, mai fait ou défait. » 

3 mai

« Lorsqu’il pleut le 3 mai, point de noix au noyer.
Quand il pleut à la Saint-Philippe, le pauvre n’a pas besoin du riche.
Quand il pleut à la Saint-Philippe, il ne faut ni tonneau, ni pipe. » 

    --> pour un peu plus

4 mai

(Saint-Sylvain, pas de dicton.)  

5 mai

« Le temps de Sainte-Judith va durer jusqu’à dix.
Sainte-Judith voit pinson au nid. » 

6 mai

« S’il pleut à la petite Saint-Jean, toute l’année s’en ressent jusqu’à la grande Saint-Jean.
S’il fait beau à la petite Saint-Jean, année fructueuse en froment. » 

7 mai

« À la Sainte-Gisèle, prends garde s’il gèle. » 

8 mai

(Concerne : floraison)
« À Sainte-Félicie, tous les lilas sont fleuris.
À la Saint-Félix, tous les lilas sont fleuris.
Au jour de Saint-Boniface, toute boue s’efface. » 

9 mai

(Saint-Pacôme, pas de dicton.)  

10 mai

« C’est à la Saint-Antonin que vend son vin le malin. » 

11 mai

« Sont biens nommés les saints de glace, Mamert, Servais et Pancrace (11, 13 et 12 mai).
Gare s’il gèle à la Saint-Estelle. » 

    --> pour un peu plus

12 mai

« Les trois saints au sang de navet, Pancrace, Mamert et Servais (12, 11 et 13 mai : saints de glace). » 

13 mai

« Saint-Mamert, Saint-Servais, Saint-Pancrace, de leur passage laissent souvent trace (11, 13 et 12 mai : saints de glace).
Avant Saint-Servais, Point d’été, après plus de gelée.
Quand il pleut à la Saint Servais, pour le blé, signe mauvais. » 

    --> pour un peu plus

14 mai

« Au jour de Saint-Boniface, toute boue s’efface [ou 8 mai (autre Boniface) ?]. » 

15 mai

« À la Sainte-Denise, le froid n’en fait plus à sa guise.
Pour Sainte-Denise, finie la bise. » 

16 mai

« À la Saint-Honoré, s’il fait gelée, le vin diminue de moitié.
À la mi-mai queue de l’hiver, Saint-Honoré que de pois verts. » 

17 mai

« S’il tonne au jour de Saint-Pascal, sans grêle, ce n’est pas un mal.
À la Saint-Pascal, traiter les pucerons, c’est radical. » 

18 mai

(Concerne : floraison)
« Soleil à la Saint-Éric promet du vin plein les barriques. » 

19 mai

(Concerne : floraison)
« Craignez le petit Yvonet, le pire de tous quand il s’y met. » 

20 mai

« S’il pleut à la Saint-Bernardin, tu peux dire adieu à ton vin. » 

21 mai

(Saint-Constantin, pas de dicton.)  

22 mai

(Concerne : récolte)
« À la Sainte-Émilie, luzerne à pleine faucille.
Beau temps du jour Sainte-Émilie, donne du fruit à la folie. » 

23 mai

« À la Saint-Didier, soleil orgueilleux nous annonce un été joyeux.
Sème tes haricots à la Saint Didier : pour un, tu en auras un millier.
Haricot semé à la Saint-Didier, en rapporte un demi-setier. » 

24 mai

« Après Sainte-Angèle, le jardinier ne craint plus le gel. » 

25 mai

« Quand la Saint-Urbain est passée, le vigneron est rassuré.
Soleil à la Saint-Urbаin, рrésage une année de vin.
À la St-Urbain, la fleur au grain. » 

26 mai

(Saint-Béranger, pas de dicton.)  

27 mai

« À la Saint-Ildevert, est mort tout arbre qui n’est point vert. » 

28 mai

« Soleil de Saint-Germain, nous promet du bon vin. » 

29 mai

« Le jour de Saint-Maximin, s’embaume de jasmin. » 

30 mai

(Saint-Ferdinand, pas de dicton.)  

31 mai

« S’il pleut à la Saint-Pétronille, les raisins deviennent grapilles.
S’il pleut à la Sainte-Pétronille, pendant quarante jours, elle trempe ses guenilles. » 

❦ juin

(dictons du mois à : la vie du jardin en juin)  

1er juin

« À Saint-Fortuné, grande hannetonnée. » 

2 juin

« Saint-Marcellin, bon pour l’eau, bon pour le vin.
Beau temps à la Saint-Marcellin, assure le pain et le vin. » 

3 juin

« Le temps qu’il fait en juin le trois, sera le temps du mois. » 

4 juin

(Concerne : floraison)
« À Sainte-Clotilde, de fleur en buisson, abeille butine à foison. » 

5 juin

(Saint-Igor, pas de dicton.)  

6 juin

« Les bains que prend Saint-Norbert inondent toute la terre.
Les haricots de la Saint-Claude, rattraperont les autres.
À la Saint-Claude, sème tes haricots, ils rattraperont tous les autres. » 

7 juin

(Saint-Gilbert, pas de dicton.)  

8 juin

« S’il pleut à la Saint-Médard, c’est du beau temps pour les canards.
S’il pleut à la Saint-Médаrd, la réсοltе diminue d’un quart.
Saint-Médard, grand pissard, fait boire le pauvre homme comme le richard.
S’il pleut à la Saint-Médard, il pleut quarante jours plus tard, à moins que Saint-Barnabé (11 juin) ne vienne l’arrêter.
Saint-Médard s’est mis à pisser ... Saint-Barnabé y a coupé. » 

9 juin

(Sainte-Diane, pas de dicton.)  

10 juin

« Si le dix juin est serein, on assure avoir du grain.
Ciel du dix juin boudeur, foin mal sec et sans saveur. » 

11 juin

« À la Saint-Barnabé, fauche ton pré.
À la Saint-Barnabé lеs jοurs сroissent du saut d’un baudet.
De Barnabé, la journée clairette, Saint-Médard rachète.
Quand il pleut à la Saint-Barnabé, il y a de l’avoine partout où on a semé.
Le plus grand jour de l’été, c’est le jour de Saint-Barnabé. » 

12 juin

(Saint-Guy, pas de dicton.)  

13 juin

« À la Saint-Antoine de Padoue, toujours du temps doux.
Pour la Saint-Antoine, les jours croissent comme la barbe d’un moine. » 

14 juin

(Concerne : récolte)
« À Saint-Rufin, cerises à plein jardin. » 

15 juin

« Jeunes et vieux renards ne quittent plus le bois à Saint-Bernard. » 
    --> pour un peu plus

16 juin

« Pluie de Saint-Aurélien va durer jusqu’à la fin. » 

17 juin

« Soleil à la Saint Hervé fait présager un bel été.
Temps de Saint-Hеrvé n’est раs toujours mauvais. » 

18 juin

« Mauvais temps à la Sainte-Léonce, peu de fruits, beaucoup de ronces. » 

19 juin

« Saint-Gervais, quand il est beau, tire Médard et Barnabé de l’eau.
Quand il pleut à la Saint-Gervais, il pleut quarante jours après.
La pluie de Saint-Gervais, fait diminuer les blés.
À Saint-Gervais, pense à tes navets. » 

20 juin

« Pluie d’orage à la Saint-Sylvère, c’est beaucoup de vin dans le verre.
Saint-Sylvère froid et pluvieux, annonce un été grincheux. » 

21 juin

(Saint-Rodolphe, pas de dicton.)  

22 juin

« À la Saint-Alban, on peut poser ses vêtements. » 

23 juin

« Le sage dit qu’à la Sainte-Audrey, mieux vaut suer que grelotter. » 

24 juin

« Les herbes de Saint-Jean gardent leurs vertus tout l’an avant.
La nuit de Saint-Jean est la plus courte de l’an.
Prends tes habits légers le 24 juin, et reprends ceux d’hiver le lendemain.
Les deux Saint-Jean partagent l’an, un jour bien court, l’autre bien long.
À la Saint-Jean, les feux sont grands.
Avant Saint-Jean, la récolte ne vante.
À la Saint-Jean, verjus pendant, argent comptant.
À la Saint-Jean, les groseilles vont rougissant.
Si le lys a fleuri pour la Saint-Jean, j’irai vendanger pour la Saint-Céran (27 septembre).
Un berger qui vaut quelque argent n’est plus à louer après la Saint-Jean.
Si l’on veut une belle récolte, il faut coucher sur son fumier la nuit qui précède la Saint-Jean.
Eau de Saint-Jean, peu de vin et pas de froment.
Pluie de Saint-Jean dure longtemps.
S’il pleut à la Saint-Jean, il pleuvra encore quinze jours.
S’il pleut à la Saint-Jean, l’orge s’en va dépérissant, le blé dégénère souvent.
S’il pleut à Saint-Jean, il fera beau à la Saint-Pierre (29 juin).
Saint-Jean doit une averse ; s’il ne la paie, Saint-Pierre la verse.
Si Saint-Jean rate son averse, celle de Saint-Pierre ne sera pas volée.
Pluie de la Saint-Jean noie les noisettes, mais beau temps de Saint-Pierre les rachète.
Si Saint-Jean manque sa vеntée, сelle de Sаint-Pierre ne sera pas volée.
À la Saint-Jean, l’oiseau au gant.
Après la Saint-Jean, si le coucou chante, la saison sera et rude et méchante.
À la Saint-Jean, tout oiseau perd son chant.
Si Saint-Jean trouve poule couvant, il y aura mort de bêtes ou de gens. » 

25 juin

« Le jour de la Saint-Prosper, n’oublie pas de fumer la terre.
S’il fait beau à la Saint-Guillaume, auras du blé plus que de chaume. » 

26 juin

(Saint-Anthelme, pas de dicton.)  

27 juin

« Temps de la Saint-Fernand, chaleur et soleil riant. » 

28 juin

« Pluie de Saint-Irénée, réduit la vigne de moitié.
Le jour de la Saint-Irénée, c’est l’un des plus beaux de l’année.
À la Saint-Fabien, bon foin jaunit bien.
Au jour de Saint-Germain, travail tôt ou tard. » 

29 juin

« Saint-Éloi, de soleil gourmand, nous donne trois jours de beau temps.
Saint-Pierre pluvieux, trente jours douteux.
Saints-Paul et Pierre pluvieux est pour trente jours dangereux.
Si Saint-Jean rate son averse, celle de Saint-Pierre ne sera pas volée.
S’il pleut le jour de la Saint-Pierre, le grain bientôt enchérira ; s’il vente, c’est signe de guerre ; s’il fait beau, tout réussira.
Si de Saint-Paul sereine est la journée, elle démontre une abondante année, s’il fait du vent, il y aura danger de guerre.
Saint-Pierre et Saint-Paul lavent la place à Saint-Martiau (30 juin).
À la Saint-Pierre, coq chantant est présage de mauvais temps. » 

30 juin

(Concerne : floraison)
« Quand le raisin a passé la fleur à la Saint-Thibaut, il n’y a ni bien ni mau.
À la Saint-Thibault, sème tes raves, arrache tes aulx.
À la Saint-Martial, point de charcuterie à l’ail.
Saint-Martial, priez Dieu qu’il garde nos raves, nos châtaignes et nos femmes.
La nuit de la Saint-Martial, l’abeille prend son bien ou son mal.
Quand Saint-Pierre laisse de la pluie à Saint-Martial, Saint-Martial donne des essaims autant qu’il en faut.
Saint-Pierre et Saint-Paul lavent la place à Saint-Martiau.
Lorsqu’en juin on voit sa fin, Saint-Martial souvent lave le chemin. » 

❦ juillet

(dictons du mois à : la vie du jardin en juillet)  

1er juillet

« Quand il pleut à la Saint-Calais, il pleut quarante jours après.
Pluie que Saint-Calais amène durera six semaines.
Si le premier juillet est pluvieux, tout le mois sera douteux.
À la Saint-Thierry, aux champs jour et nuit. » 

2 juillet

« La pluie de la visitation tombe six semaines sur la maison
S’il pleut à la Visitation, trente jours de bénédiction.
S’il pleut à la Visitation, pluie à discrétion.
S’il pleut à la Visitation, pluie de Saint-Médard continuation.
S’il pleut à la Visitation, de la pluie crains longtemps la continuation.
À la Visitation, si le temps est bon, il peut pleuvoir un temps, il n’y aura que perte de temps parce que si le foin pourrit, le raisin se nourrit.
À partir de 2 juillet, plus de laine, ni de corset. » 

3 juillet

« S’il pleut le 3 juillet, il pleuvra jusqu’au 11 aout.
Lorsqu’il pleut à la Saint-Donatien, c’est de la pluie pour le mois qui nous vient.
Saint-Anatole ensoleillé, de blé emplit les greniers.
Soleil de Saint-Anatole, pour la moisson joue un grand rôle.
À Saint-Anatole, confitures dans la casserole. » 

4 juillet

« Pour la Sainte-Berthe se cueille l’amande verte ; si elle n’est pleine que de lait il faut laisser murir le blé. » 

5 juillet

(Saint-Antoine-Marie, pas de dicton.)  

6 juillet

« S’il pleut le 6 juillet, il pleuvra six semaines.
Orage du jour de Saint-Tranquille trouve le moissonneur agile ; mais si la pluie devait durer, elle le ferait bientôt jurer. » 

7 juillet

(Concerne : récolte)
« Quand à Saint-Raoul, le soleil brille, c’est le moissonneur qui grille. » 

8 juillet

(Concerne : récolte)
« À Sainte-Virginie, la récolte des fraises est finie.
Saint-Thibaut guérit tous les maux.
À la Saint-Edgar, on entend, du coucou le dernier chant. » 

9 juillet

« Au 9 juillet, on entend du coucou le dernier chant.
Avec Saint-Procule, arrive la canicule. » 

10 juillet

« Pluie du dix juillet, mouille sept fois du moissonneur le bonnet.
Pluie du dix juillet, pluie de sept semaines.
Le jour de Sainte-Félicité se voit venir avec gaieté, car on l’a toujours remarqué, c’est le plus beau de l’été.
À la Sainte-Félicité, c’est le plein cœur de l’été.
Le jour de la Sainte-Félicité, est un beau jour dans l’année. » 

11 juillet

« S’il pleut le jour de la Saint-Martin Bouillant, il pleut six semaines durant. » 

12 juillet

« Rosée du jour de Saint-Savin, est, dit-on, rosée de vin. » 

13 juillet

(Concerne : plantation ou repiquage)
« Pluie au jour de la Saint-Eugène met le travailleur à la gêne, mais si le soleil pompe de l’eau, c’est le signe de huit jours chaud.
Pluie à la Saint-Henri, ne met pas le travailleur au paradis.
Quand reviendra la Saint-Henri, tu planteras ton céleri.
Quoique fasse Saint-Henri, sur le blé mur le paysan rit.
À Saint-Henri suée, mauvaise moissonnée. » 

14 juillet

(Saint-Camille, pas de dicton.)  

15 juillet

« En mi-juillet, pluie ou vent font mal au froment. » 

16 juillet

« À la fête du Mont-Carmel mieux vaut chèvre que vache à lait. » 

17 juillet

« À Saint-Alexis, foin occis. » 

18 juillet

(Saint-Frédéric, pas de dicton. Voir aussi)  

19 juillet

« Saint-Vincent-de-Paul trouble met du vin dans la gourde.
À la Saint-Arsène, met au sec tes grains. » 

20 juillet

« À la Sainte-Marguerite, forte pluie est maudite.
À Sainte-Marguerite pluie, jamais paysan ne sourit.
S’il pleut à Sainte-Marguerite, les noix seront gâtées bien vite.
Du tonnerre à Sainte-Marguerite, le fermier se console vite, il n’est jamais assez mouillé pour que le blé soit rouillé.
À Sainte-Marguerite, les dahlias fleurissent. » 

21 juillet

(Concerne : récolte)
« S’il pleut à la Saint-Victor, la récolte n’est pas d’or.
À la Saint-Victor, la pluie fait du tort.
À Saint-Victor, moissonneur ne dort. » 

22 juillet

« S’il pleut à la Sainte-Madeleine, il pleut durant six semaines.
S’il pleut pour la Madeleine, il faut six semaines pour calmer sa peine.
S’il pleut à la Sainte-Madeleine, il pleuvra plusieurs jours de suite.
À la Sainte-Madeleine, il pleut souvent, car elle vit son maître en pleurant.
Sainte-Madeleine pluie amène, si ne dure pas longtemps, elle remplit les greniers de froment.
S’il pleut à la Madeleine, on voit pourrir noix et châtaignes.
À la Sainte-Madeleine les noix sont pleines, à la Saint-Laurent mets le couteau dedans. » 

23 juillet

« Nuages de Sainte-Brigitte, par le soleil sont chassés vite. » 

24 juillet

(Concerne : récolte)
« À la Sainte-Christine, coupe le blé, plie l’échine.
À la Sainte-Christine, les blés perdent leurs racines.
Le jour de la Sainte-Catherine a toujours bonne mine. » 

25 juillet

« S’il y a des journées chaudes autour du 25 juillet, l’hiver sera froid.
Le vingt-cinq sans pluie, hiver rigoureux.
Si Saint-Jacques est serein, l’hiver sera dur et chagrin.
Si Jacques l’apôtre pleure, bien peu de glands il demeure.
De glands sera votre porc dépouillé, si à Saint-Jacques votre toit est mouillé.
Saint-Jacques pluvieux, les glands malheureux. » 

26 juillet

(Concerne : plantation ou repiquage)
« De Saint-Anne à Saint-Laurent, plante des raves en tout temps. (26 juillet au 10 aout)
S’il fait très chaud pour la Sainte-Anne, l’hiver sera froid.
S’il pleut à la Sainte-Anne, il pleut un mois et une semaine. » 

27 juillet

« À la Sainte-Nathalie, temps joli.
Pour leur fête, souvent, les Sept-Dormants redressent le temps. » 

28 juillet

« Si le jour de Saint-Samson, le pinson boit au buisson, l’amour peut chanter sa chanson, le vin sera bon.
Si le jour de la Saint-Samson, le pinson est au buisson, tu peux, bon vigneron, défoncer ton poinçon.
À la Saint-Samson, le temps est bon. » 

29 juillet

(Concerne : récolte)
« Mauvais temps le jour de Sainte-Marthe n’est rien, car il faut qu’il parte.
À la Sainte-Marthe, prune mure, bonne tarte. » 

30 juillet

« À la Sainte-Juliette, l’été est en fête.
Bon fermier, à la Sainte-Juliette doit vendre ses poulettes. » 

31 juillet

« Chaleur du jour de Saint-Germain, met à tous le pain dans la main.
S’il pleut à la Saint-Germain, c’est comme s’il pleuvait du vin.
Au jour de Saint-Ignace, moissonne quelque temps qu’il fasse. » 

❦ aout

(dictons du mois à : la vie du jardin en aout)  

1er aout

« Lorsqu’il pleut au 1er aout, les noisettes sont piquées de poux.
S’il pleut un 1er août, pas de grains du tout.
Il faut cueillir les choux, l’un des trois premiers jours d’août. » 

2 aout

(Concerne : récolte)
« À la Saint-Eusèbe, au plus tard, fais battre la gerbe.
Arrache le pas-d’âne à la Saint-Eusèbe, il ne sortira plus jamais de la glèbe. » 

3 aout

(Sainte-Lydie, pas de dicton.)  

4 aout

(Saint-Jean-Marie Vianney, pas de dicton.)  

5 aout

« À la Saint-Abel, temps de miel.
À Saint-Abel, faites vos confitures de mirabelles. » 

6 aout

(Saint-Octavien, pas de dicton.)  

7 aout

(Saint-Gaëtan, pas de dicton.)  

8 aout

« À la Saint-Dominique, te plains pas si le soleil pique.
Saint-Dominique a souvent chaud dans sa tunique. » 

9 aout

(Saint-Amour, pas de dicton.)  

10 aout

« De Saint-Anne à Saint-Laurent, plante des raves en tout temps. (26 juillet au 10 aout)
À la Sainte-Madeleine les noix sont pleines, à la Saint-Laurent mets le couteau dedans.
À la Saint-Laurent, la noisette craque sous la dent.
Pour Saint-Laurent, tout fruit est bon pour les dents.
Le temps qu’il fait à la Saint-Laurent dure longtemps.
Saint-Laurent, partage l’été par le milieu.
Froidure à la Saint-Laurent, froidure à la Saint-Vincent.
À la Saint-Antoine grande froidure, à Saint-Laurent grand chaud, ne durent.
S’il pleut à la Saint-Laurent, la pluie est bien à temps mais à la Saint-Barthélémy, tout le monde en fait fi. » 

11 aout

« À la Sainte-Claire, temps clair.
Toujours pour la Sainte Claire, journée chaude et claire.
Si, le jour de Sainte-Claire, la journée est chaude et claire, comptez sur les fruits à couteau, à coup sûr ils seront beaux. » 

12 aout

« S’il pleut à la Sainte-Clarisse, c’est souvent comme vache qui pisse. » 

13 aout

(Concerne : récolte)
« À Sainte-Radegonde, en moisson, les minutes sont des secondes.
S’il pleut le jour de Sainte-Radegonde, misère abonde sur le monde. » 

14 aout

(Saint-Évrard, pas de dicton.)  

15 aout

(Concerne : récolte)
« S’il pleut pour l’Assomption, tout va en perdition.
La Vierge du 15 août, arrange tout ou défait tout.
Qui bat avant Notre-Dame bat quand il veut, qui bat après bat quand il peut. » 

16 aout

« Après Saint-Roch, aiguise ton soc !
À la Saint-Roch, grande chaleur, prépare vin de couleur. » 

17 aout

(Concerne : semis pleine terre)
« Tu peux semer sans crainte, quand arrive la Sainte-Hyacinthe. » 

18 aout

« À la Sainte-Hélène, la noix est pleine et le cerneau se met dans l’eau.
Vigneron qui prie Sainte-Hélène, ne perd pas sa peine. » 

19 aout

(Saint-Jean-Eudes, pas de dicton.)  

20 aout

(Concerne : récolte)
« Pluie de Saint-Bernard fait déborder la mare.
Quand arrive la Saint-Bernard, ton blé n’est plus sous le hangar et le moissonneur a sa part. » 

21 aout

« Pluie violente à la Saint-Christophe peut mener à la catastrophe. » 

22 aout

« Pluie de la Saint-Fabrice ne rend pas le paysan riche. » 

23 aout

« À la Sainte-Rose, pour le travailleur, pas de pause. » 

24 aout

(Concerne : récolte)
« À la Saint-Barthélémy, la perche au noyer, le trident au fumier.
Saint-Barthélemy, paie qui doit.
Pluie de la Saint-Barthélémy, de la vigne est l’ennemi.
S’il pleut à la Saint-Laurent, la pluie est bien à temps mais à la Saint-Barthélémy, tout le monde en fait fi. » 

25 aout

« Si la lune de Saint-Louis se fait en beau, soit réjoui.
Beau temps de Saint-Louis, plusieurs jours sans pluie. » 

26 aout

(Sainte-Natacha, pas de dicton.)  

27 aout

« À la Sainte-Monique te plains pas si le soleil pique. » 

28 aout

« À la Saint-Augustin, les orages sont proches de leur fin.
À Saint-Augustin, tout va bien. » 

29 aout

« Pluie de Sainte-Sabine est une grâce divine. » 

30 aout

« À la Saint-Fiacre soleil ardent, pour huit jours, encore du beau temps. » 

31 aout

(Saint-Aristide, pas de dicton.)  

❦ septembre

(dictons du mois à : la vie du jardin en septembre)  

1er septembre

« S’il pleut à la Saint-Gilles, ça dure jusqu’à Saint-Michel. » 

2 septembre

(Sainte-Ingrid, pas de dicton.)  

3 septembre

« Pluie du jour de Saint-Grégoire, autant de vin de plus à boire.
De Saint-Jean-de-Dieu à Saint-Grégoire, vents et giboulées font notre désespoir » 

4 septembre

(Sainte-Rosalie, pas de dicton.)  

5 septembre

(Sainte-Raissa, pas de dicton.)  

6 septembre

« À la Sainte-Onésiphore, la sève s’endort. » 

7 septembre

« À la Sainte-Reine, sème tes graines. » 

8 septembre

« La Nativité de la Vierge fait fuir les hirondelles.
Le temps de la Nativité, dure tout un mois sans variété. » 

9 septembre

(Saint-Alain de la Roche, pas de dicton.)  

10 septembre

« À la Sainte-Inès travaille sans cesse ! » 

11 septembre

(Sainte-Adelphe, pas de dicton.)  

12 septembre

(Saint-Apollinaire, pas de dicton.)  

13 septembre

« À Saint-Aimé, point de moutons affamés. » 

14 septembre

« De Sainte-Croix à Saint-Michel, la pluie va dévaler du ciel.
À la Sainte-Croix, cueille tes pommes et gaule tes noix. » 

15 septembre

(Saint-Roland, pas de dicton.)  

16 septembre

(Sainte-Édith, pas de dicton.)  

17 septembre

« Le jour de la Saint-Lambert, qui quitte sa place la perd. » 

18 septembre

« Froid de la Sainte-Nadège annonce pour bientôt la neige. » 

19 septembre

« Qui sème à la Saint-Janvier, de l’an récolte le premier. » 

20 septembre

« Gelée blanche de Saint-Eustache, grossit le raisin qui tache. » 

21 septembre

« Quand vient Saint-Matthieu, l’été, adieu ! » 

22 septembre

(Concerne : semis pleine terre)
« Semis de Saint-Maurice, récolte à ton caprice ! » 

23 septembre

(Saint-Constant, pas de dicton.)  

24 septembre

(Sainte-Thècle, pas de dicton.)  

25 septembre

(Saint-Hermann, pas de dicton.)  

26 septembre

« À la Saint-Côme et Saint-Damien, on trouve des noix plein les chemins. » 

27 septembre

« Saint-Vincent de Paul trouble met du vin dans la gourde. » 

28 septembre

(Saint-Venceslas, pas de dicton.)  

29 septembre

« Pluie de Saint-Michel sans orage, d’un hiver doux est le présage.
Quand les hirondelles voient la Saint-Michel, l’hiver ne vient qu’à Noël. » 

30 septembre

« Saint-Jérôme venu, sors ta charrue.
À la Saint Jérôme, hoche tes pommes. » 

❦ octobre

(dictons du mois à : la vie du jardin en octobre)  

1er octobre

(Sainte-Thérèse de Lisieux, pas de dicton.)  

2 octobre

(Concerne : semis pleine terre)
« Si les feuilles tombent à la Saint-Léger, suivra une bonne année.
À la Saint-Léger, faut se purger !
À la Saint-Léger, le blé qu’on sème sera léger.
Voir aussi : 04 octobre. » 

3 octobre

(Saint-Gérard, pas de dicton.)  

4 octobre

(Concerne : semis pleine terre)
« Sème à la Saint-François, si tu veux que ton ar ait du poids.
Voir aussi : 02 octobre. » 

5 octobre

« À la Saint Placide, le verger est vide. » 

6 octobre

(Concerne : semis pleine terre)
« À la Saint-Bruno semé, noir sera le blé. » 

7 octobre

« À la Saint-Serge, achetez vos habits de serge ! » 

8 octobre

(Sainte-Pélagie, pas de dicton.)  

9 octobre

« À la Saint-Denis, le laboureur se réjouit.
Quand arrive la Saint-Denis, les bécasses sont au pays.
Pluie à la Saint-Denis, en hiver beaucoup de pluie.
Si le temps est clair à la Saint-Denis, l’hiver sera rigoureux. » 

10 octobre

« Temps sec à la Saint-Ghislain, annonce un hiver d’eau plein. » 

11 octobre

« À la Saint-Firmin, l’hiver est en chemin. » 

12 octobre

« Saint-Wielfried ensoleillé, deux jours plus tard emmitouflé. » 

13 octobre

« Pour Saint-Géraud, les châtaignes font le chaud. » 

14 octobre

(Saint-Juste, pas de dicton.)  

15 octobre

(Sainte-Thérèse d’Avila, pas de dicton.)  

16 octobre

« Pour la Saint-Gall, le raisin, fait du mauvais vin. » 

17 octobre

(Saint-Baudouin, pas de dicton.)  

18 octobre

« À Saint-Luc, betterave devient sucre.
À Saint-Luc, la pluie du vallon, fait de la neige sur le mont. » 

19 octobre

« À la Saint-René, couvre ton nez. » 

20 octobre

(Sainte-Adeline, pas de dicton.)  

21 octobre

« À la Sainte-Ursule, le froid recule. » 

22 octobre

« À la Saint-Vallier, faut qu’il y ait du bois au bûcher. » 

23 octobre

« À la Saint-Séverin, chauffe tes reins. » 

24 octobre

« Pluie de la Saint-Florentin dure jusqu’au lendemain.
Souvent à la Saint-Florentin, l’hiver laisse son chemin. » 

25 octobre

« À la Saint-Crépin, la pie monte au pin.
À la Saint-Crepin, les mouches voient leur fin. » 

26 octobre

« À la Saint-Dimitri, le froid est bien pris.
À la Saint-Amand, sont mûrs les glands. » 

27 octobre

« À la Sainte-Émeline, journée de bruine. » 

28 octobre

« À la Sainte-Simone, il faut savoir rentrer ses pommes.
Quand on voit des mouches à la Saint-Simon, les fermiers peuvent chanter une chanson. » 

29 octobre

« Saint-Narcisse, de dix à six. » 

30 octobre

(Sainte-Bienvenue, pas de dicton.)  

31 octobre

« À la Saint-Quentin, la chaleur a sa fin. » 

❦ novembre

(dictons du mois à : la vie du jardin en novembre)  

1er novembre

« À la Toussaint, manchons aux bras, gants aux doigts.
Le mois de novembre est malsain : il faut tousser dès la Toussaint.
Autant d’heures de soleil à la Toussaint, autant de semaines à souffler dans tes mains.
À la Saint-Mathurin, tire ton vin, laisse l’eau aller au moulin.
La Saint-Mathurin, des fruits rou­ges c’est la fin. » 

2 novembre

« La neige le jour des Trépassés, annonce un printemps ensoleillé. » 

3 novembre

« À la Saint-Hubert, les oies fuient la terre. » 

4 novembre

« À la Saint-Charles, la gelée parle. » 

5 novembre

« S’il neige à la Sainte-Sylvie, le laboureur, il rit ! » 

6 novembre

« À la Saint-Léonard, toute la vermine part. » 

7 novembre

« À la Saint-Ernest, abats les pommes qui te restent. » 

8 novembre

« À la Saint-Geoffroy, les oisons sont des oies. » 

9 novembre

(Saint-Théodore Tiron, pas de dicton.)  

10 novembre

« À la Saint-Léon, mets tes artichauts en monts. » 

11 novembre

« L’été de la Saint-Martin, dure trois jours et un brin.
À la Saint-Martin, l’hiver est en chemin, à la Saint-André (30 novembre), il est acheminé. » 

    --> pour un peu plus

12 novembre

(Saint-Christian, pas de dicton.)  

13 novembre

« À la Saint-Brice, le temps, sera celui du jour de l’An. » 

14 novembre

(Saint-Sidoine, pas de dicton.)  

15 novembre

« À la Saint-Albert, reste bien couvert ! » 

16 novembre

(Sainte-Marguerite (d’Écosse), pas de dicton.)  

17 novembre

« Sainte-Élisabeth nous montre quel bonhomme sera l’hiver. » 

18 novembre

« Journée de Sainte-Aude, ordinairement n’est pas chaude. » 

19 novembre

« À la Saint-Tanguy, temps toujours gris. » 

20 novembre

« À la Saint-Edmond, le temps n’est pas bon. » 

21 novembre

(Saint-Dimitri, pas de dicton.)  

22 novembre

« Planté à la Sainte-Cécile, chaque pois va en donner mille. » 

23 novembre

« Saint-Clément montrera comment l’hiver se passera.
Saint-Clément a rarement, un visage avenant. » 

24 novembre

« À Sainte-Flora, plus rien ne fleurira. » 

25 novembre

(Concerne : plantation ou repiquage)
« À Sainte-Catherine, tout bois prend racine.
Sainte-Catherine en manteau blanc, amène du froid pour longtemps.
Sainte-Catherine vient toujours de blanc habillée. » 

26 novembre

« À Sainte-Delphine, mets ton manteau à pélerine. » 

27 novembre

« À Saint-Séverin, chauffe tes reins.
À la Saint-Séverin, le grand froid revient. » 

28 novembre

« À Saint-Sosthène, il y a des chrysanthèmes. » 

29 novembre

« Neige le jour de Saint-Saturnin, c’est de l’eau pour le moulin. » 

30 novembre

« Neige de Saint-André peut cent jours durer.
À la Saint-Martin (11 novembre), l’hiver est en chemin, à la Saint-André, il est acheminé.
Quand l’hiver n’est pas pressé, il arrive à la Saint-André. » 

❦ décembre

(dictons du mois à : la vie du jardin en décembre)  

1er décembre

(Sainte-Florence, pas de dicton.) « À la Saint-Éloi, la nuit l’emporte sur le jour qui luit.
Lorsque Saint-Éloi a bien froid, trois mois dure le grand froid. » 

2 décembre

« Temps clair à la Sainte-Viviane, temps clair pendant quarante jours et une semaine. » 

3 décembre

(Saint-François-Xavier, pas de dicton.)  

4 décembre

« Lorsque le tonnerre tombera, Sainte-Barbe te gardera. » 

5 décembre

(Saint-Gérald, pas de dicton.)  

6 décembre

« À la Saint-Nicolas, les jours sont les plus bas.
Le jour de Saint-Nicolas, de décembre est le moins froid.
L’hiver est souvent bas dès la Saint-Nicolas.
Saint-Nicolas fait les bons mariages, guérit de la fièvre et de la rage. » 

7 décembre

« À la Saint-Ambroise, huit jours de froid.
Quand Saint-Ambroise voit neiger, de dix-huit jours nous sommes en danger. » 

8 décembre

« Notre-Dame de l’Avent, pluie et vent, tire ton bonnet jusqu’aux dents. » 

9 décembre

« De Sainte-Léocardie à Sainte-Nicaise, les gelées naissent. » 

10 décembre

« À Sainte-Julie, le soleil ne quitte pas son lit. » 

11 décembre

« Visite les ruches à la Saint-Daniel, mais garde-toi de leur ôter le miel.
Tel temps à la Saint-Daniel, même temps à Noël. » 

12 décembre

« À la Sainte-Constance, c’est plein hiver en France.
À la Saint-Corentin, le plein hiver glace le chemin. » 

13 décembre

« À la Sainte-Luce, les jours avancent d’un saut de puce. [obsolète depuis 400 ans] » 
    --> pour un peu plus

14 décembre

« À la Saint-Nicaise, le renard est souvent blaise. » 
    --> pour un peu plus

15 décembre

(Sainte-Ninon, pas de dicton.)  

16 décembre

« Quand il pleut à la Sainte-Alice, c’est souvent comme une vache qui pisse. » 

17 décembre

(Saint-Judicaël, pas de dicton.)  

18 décembre

« À la Saint-Gatien, le temps ne vaut rien. » 

19 décembre

(Saint-Urbain, pas de dicton.)  

20 décembre

« Au vingt de Noël, les jours rallongent d’un pas d’hirondelle. » 

21 décembre

(hiver, et Saint-Thomas (apôtre), pas de dicton)  

22 décembre

(Saint-François-Xavier, pas de dicton.)  

23 décembre

« Saint-Évariste, jour de pluie, jour triste. » 

24 décembre

« Beau temps à Sainte-Adèle est un cadeau du ciel. » 

25 décembre

« À la Noël, froid dur, annonce épis durs.
Noël au pignon, Pâques au tison.
Neige avant et après Noël, partout très long dégel.
La nuit de Noël la lune, il n’y aura pas beaucoup de prunes.
Qui prend le soleil à Noël, à Pâques se gèle.
À Noël les moucherons, à Pâques les glaçons.
À la Noël ciel laiteux, à la Saint-Jean ciel orageux.
Noël sans lune, de deux vaches en mange une.
Beaucoup de paille, peu de blé quand Noël est étoilé. » 

26 décembre

« S’il pleut à la Saint-Étiole, il n’est pas de badioles.
À la Saint-Étienne, les jours croissent, d’une aiguillée de laine. » 

27 décembre

« À la Saint-Jean, se renouvelle l’An. » 

28 décembre

« S’il neige à la Sainte-Éleonore, les récoltes seront d’or. » 

29 décembre

« À la Saint-Thomas, les jours rallongent du cri du jars.
S’il gèle à la Saint-Thomas, il gèlera encore trois mois. » 

30 décembre

(Saint-Roger, pas de dicton.)  

31 décembre

« Calme et claire nuit de l’An, à bonne année donne l’élan. » 


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP