❦ hortical
liliacées (liliales)
AGP III : Amaryllidaceae (Asparagales)

poireau

Allium porrum ; néerl. prei of look (knol-) ; picard porion, porjon, porau, porai

calendriers

semis sous abri
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (ombelle)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (akène)
récolte
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
 

Le poireau peut se récolter 12 mois sur 12 (à partir de 15 à 20 semaines après un semis). Il est donc habituellement considéré comme un légume d’hiver, époque ou il est l’un des rares produits frais. On peut se contenter de la couper à ras [1] et de laisser cette vivace? repousser mais le plus souvent on l’arrache entièrement.

Il se consomme cuit mais le vert peut être ciselé, frais, comme condiment. Le poireau Leblond (sélectionné vers 1940) est une variété promue par le CRRG-Enrx (Centre régional de ressources génétiques, Nord Pas-de-Calais) mais Bleu de Solaize, poireau de Liège, Farinto, Tara, etc. sont aussi très appréciés.

La plantation ou le semis de tagètes éloignerait plusieurs insectes parasites?, celle conjointe de la carotte perturberait la ponte du papillon de la teigne du poireau [2]. Le repiquage des poireaux « crayons » se fait en mars-avril ; en juillet pour les poireaux d’hiver.

Divers parasites et autres ennemis du poireau peuvent agir, notamment :
— la mouche mineuse (Napomyza gymnostoma) qui s’attaque au fut du végétal, seul le voile de protection peut protéger ;
— la mouche de l’oignon (Delia antiqua) ;
— des thrips ;
— la chenille de la teigne du poireau (Acrolepiopsis assectella) ;
— la rouille du poireau (Puccinia allii) due à un champignon basidiomycète ;
— la sclérotiniose, une pourriture blanche due à des champignons ascomycètes du genre? Sclerotinia ;
— la graisse bactérienne (Pseudomonas syringae).

Le poireau fait aussi l’objet de dictons
Si tu sèmes tes poi­reaux à la Sainte-Agathe (5 février), pour un brin tu en auras qua­tre.
 
Allium porrum est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 2 février 2004 ; mise à jour : 26 octobre 2018

[1Cette technique est aussi utilisée lors d’attaques de la mouche mineuse du poireau (Napomyza gymnoostoma) ou de teigne du poireau (Acrolepiopsis assectella).

[2Espèce? peu présente en Nord et Belgique.

 portfolio

 
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Allium :
leucanie blafarde (Mythimna pallens (Aletia pallens))

Description de Coste (tome 3, taxon n°3453)

Nom présent dans la flore de Coste : Allium porrum L. - Poireau.

  • Plante vivace? de 50 cm à 1 m, glabre?, à odeur piquante, à bulbe? allongé simple? et à tunique? membraneuse? ; tige? épaisse, cylindrique, feuillée jusqu’au milieu ; feuilles? linéaires?-élargies, planes, lisses? ; spathe? herbacée?, terminée en pointe 4-5 fois plus longue qu’elle ; fleurs? blanches ou carnées, en ombelle? globuleuse multiflore? très ample ; périanthe? connivent en cloche, à carènes? verdâtres ; étamines? saillantes?, les 3 intérieures à 3 pointes, dont la médiane 1 fois plus courte que son filet? ; anthères? rougeâtres ; style? inclus?.
  • Cultivé partout pour les usages domestiques. Patrie incertaine.
  • Floraison juin-aout.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...


2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP