❦ hortical
rosacées
AGP III : Rosaceae (Rosales)
--> liste des genres décrits

Rubus

Il existe au moins 400 espèces dans ce genre [1] Rubus des zones tempérées ou froides de l’hémisphère Nord. Ce genre est difficile de par sa particularité à produire des graines sans fécondation (apogamie) ce qui facilite la spéciation. De fait, d’autres sources indiquent un millier d’espèces pour la seule France.

Les espèces locales de ce genre [2] sont la ronce bleuâtre (Rubus caesius), le framboisier (Rubus idaeus), les ronces de la section Corylifolii, les ronces de la section Rubus, la ronce à feuilles d’orme (Rubus ulmifolius), peut-être la ronce flexueuse (Rubus flexuosus). Il y a probablement des ronces des sous-sections Appendiculati, Discolores, Glandulosa, Rubus, Sylvatici de la section Rubus.

Voir en ligne : sur Wikipédia

Notes

[1Il existe des Collections nationales ou agréées CCVS de ce genre.

[2Toussaint, Benoit ; Mercier, David ; Bédouet, Franck ; Hendoux, Frédéric ; Duhamel, Françoise. Flore de la Flandre française. Centre régional de phytosociologie agréé Conservatoire botanique national de Bailleul, 2008. 553 p. — ISBN 2-909024-10-5.


ronce bleue (Rubus caesius)
Ou ronce bleuâtre, ronce à fruits bleus, petite ronce, ronce des champs.

ronce à mures (Rubus fruticosus)
Ou ronce commune, ronce des bois, ronce des haies, mûre, mûrier, ronce ligneuse, catinuron, aronce.

framboisier (Rubus idaeus)
Ou ronce framboisier, ronce du Mont Ida, ambre.

ronce du Japon (Rubus phoenicolasius)

Pour les botanistes, voir si le genre est sur Tela botanica


Papillons (adultes) sur ce genre

moyen nacré (Argynnis adippe (Fabriciana adippe)) tabac d’Espagne (Argynnis paphia) petit collier argenté (Boloria selene (Clossiana selene)) sylvaine (Ochlodes sylvanus (Ochlodes venatus)) thécla de l’yeuse (Satyrium ilicis (Nordmannia ilicis)) thécla du prunier ou thécla du coudrier (Satyrium pruni (Fixsenia pruni))

Papillons (chenilles ou ponte) sur ce genre

xanthie rufine (Agrochola helvola) pyramide (Amphipyra pyramidea) angéronie du prunier ou phalène du noisetier (Angerona prunaria) écaille martre ou hérissonne (Arctia caja) nacré de la sanguisorbe ou grande violette (Brenthis ino) écaille marbrée ou écaille lustrée (Callimorpha dominula) argus vert ou thécla de la ronce (Callophrys rubi) azuré des nerpruns ou argus à bande noire (Celastrina argiolus) épione étrangère (Cepphis advenaria) petite épine (Cilix glaucata) phalène de la mancienne ou crocalle aglosse (Crocallis elinguaria) écaille mendiante (Diaphora mendica (Diacrisia mendica) (Cycnia mendica)) boarmie crépusculaire (Ectropis crepuscularia (Ectropis bistortata)) manteau à tête jaune ou lithosie aplatie (Eilema complana) érastrie gracieuse (Elaphria venustula) cul-brun (Euproctis chrysorrhoea (Euproctis phaeorrhea)) fausse-eupithécie (Gymnoscelis rufifasciata) râtissée (Habrosyne pyritoides) herminie grise (Herminia grisealis (Herminia nemoralis)) herminie de la ronce (Herminia tarsicrinalis) boarmie pointillée (Hypomecis punctinalis (Serraca punctinalis)) bombyx du chêne ou minime à bandes jaunes (Lasiocampa quercus) bombyx de la ronce (Macrothylacia rubi) bombyx à livrée (Malacosoma neustria) nole blanchâtre (Meganola albula) phalène de la ronce ou blanchâtre (Mesoleuca albicillata) casque (Noctua janthina) hibou (Noctua pronuba (Agrotis pronuba)) bombyx antique ou étoilée (Orgyia antiqua) robert-le-diable ou gamma (Polygonia c-album) tacheté ou hespérie de la mauve (Pyrgus malvae) petit paon de nuit (Saturnia pavonia (Eudia pavonia)) écaille tigrée ou écaille de la menthe (Spilosoma lubricipeda (Diacrisia lubricipeda, Spilosoma menthastri, Chelonia menthastri)) écaille lièvre (Spilosoma lutea (Spilarctia luteum)) phalène du buplèvre ou phalène du thym (Thalera fimbrialis) batis (Thyatira batis) noctuelle de la patience (Viminia rumicis (Acronicta rumicis))

2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP