❦ hortical
rosacées
AGP III : Rosaceae (Rosales)
--> liste des genres décrits

Crataegus

Il existe 200 espèces — arbustes ou arbrisseaux — dans ce genre Crataegus, des régions tempérées de l’hémisphère Nord.

Les espèces locales de ce genre [1] sont l’aubépine à deux styles (Crataegus laegivata), l’aubépine à un style (Crataegus monogyna). Mais aussi [2] l’aubépine à grand calice (Crataegus curvisepala).

L’aubépine fait aussi l’objet de dictons
À la Sainte-Honorine (27 février), bourgeonne l’aubépine.

Voir en ligne : http://www.tela-botanica.org/page:b...

Notes

[1Toussaint, Benoit ; Mercier, David ; Bédouet, Franck ; Hendoux, Frédéric ; Duhamel, Françoise. Flore de la Flandre française. Centre régional de phytosociologie agréé Conservatoire botanique national de Bailleul, 2008. 553 p. — ISBN 2-909024-10-5.

[2Durin, Lucien ; Franck, Jeannette ; Géhu, Jean-Marie Flore illustrée de la région Nord - Pas-de-Calais et des territoires voisins, pour la détermination aisée et scientifique des plantes sauvages. Centre régional de phytosociologie Conservatoire botanique national de Bailleul, 1996 (2e éd. revue et corrigée). 340 p. — ISBN 2-909024-08-3.


aubépine à deux styles (Crataegus laevigata)
Ou Crataegus oxyacantha, épine blanche, aubépin, albespin, noble épine, épine de mai, bois de mai, aubépine à deux styles, aubépine lisse, aubépine épineuse, poire d’oiseau, senellier, valériane du cœur, Mespilus oxyacantha.

aubépine monogyne (Crataegus monogyna)
Ou épine blanche, aubépin, albespin, noble épine, épine de mai, bois de mai, aubépine à un style, pire d’oiseau, senellier, valériane du cœur, Mespilus monogyna.

aubépine à feuilles de prunier (Crataegus prunifolia)
Ou Crataegus × prunifolia, Crataegus persimilis, épine ergot-de-coq, Crataegus crus-galli.

Pour les botanistes, voir si le genre est sur Tela botanica


Papillons (adultes) sur ce genre

thécla du prunier ou thécla du coudrier (Satyrium pruni (Fixsenia pruni))

Papillons (chenilles ou ponte) sur ce genre

zérène du groseillier (Abraxas grossulariata) pyramide (Amphipyra pyramidea) angéronie du prunier ou phalène du noisetier (Angerona prunaria) gazé ou piéride de l’aubépine (Aporia crataegi) pudibonde ou patte-étendue (Calliteara pudibunda (Elkneria pudibunda)) cidarie roussâtre (Chloroclysta truncata (Dysstroma truncata)) petite épine (Cilix glaucata) cidarie verdâtre (Colostygia pectinataria) himère plume ou phalène emplumée (Colotois pennaria) double-oméga (Diloba caeruleocephala) cidarie rompue (Electrophaes corylata) hibernie défeuillante (Erannis defoliaria) eupithécie printanière (Eupithecia abbreviata) cul-brun (Euproctis chrysorrhoea (Euproctis phaeorrhea)) cul-doré (Euproctis similis) satellite (Eupsilia transversa) feuille-morte du chêne (Gastropacha quercifolia) phalène sillonnée (Hemithea aestivaria) flambé (Iphiclides podalirius) hémithée éruginée (Jodis lactearia) bombyx du chêne ou minime à bandes jaunes (Lasiocampa quercus) crochet (Laspeyria flexula) phalène satinée (Lomographa temerata) bombyx disparate (Lymantria dispar (Porthetria dispar)) bombyx à livrée (Malacosoma neustria) casque (Noctua janthina) nole-capuchon (Nola cucullatella) citronnelle rouillée (Opisthograptis luteolata) bombyx antique ou étoilée (Orgyia antiqua) orthosie farineuse (Orthosia cruda) phalène du sureau (Ourapteryx sambucaria) boarmie rhomboïdale (Peribatodes rhomboidaria (Boarmia rhomboidaria)) phalène linéolée (Plagodis dolabraria) bombyx du peuplier (Poecilocampa populi) phalène à six ailes (Pterapherapteryx sexalata) petit paon de nuit (Saturnia pavonia (Eudia pavonia))

2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP