❦ hortical
Accueil > Le Jardin au naturel > Fiches techniques > Les toilettes sèches ou à compost

Les toilettes sèches ou à compost

mardi 22 mai 2007


Objectifs et atouts

Pour le confort du jardinier et de la jardinière, les toilettes au jardin sont bien pratiques lorsque le jardin est loin des habitations. On peut toutefois en installer chez soi. Les toilettes sèches se passent d’arrivée d’eau potable et d’évacuation des eaux usées, deux contraintes de la réglementation française.

Date

L’absence de sensibilité au gel permet d’utiliser ces toilettes toute l’année.

Matériel

Une cabane de jardin suffit à héberger ces toilettes. À l’intérieur, un coffre équipé d’une lunette classique qui donne sur un récipient — seau d’une dizaine de litres [1] pouvant recevoir un couvercle pour le transport. Un deuxième contenant de la matière sèche, parfois copeaux mais plutôt sciure de bois.

Méthode

À chaque utilisation, il suffit de verser la matière sèche qui va absorber les liquides et bloquer les odeurs. L’ensemble des excréments, papiers toilettes [2] et sciure est ensuite régulièrement vidangé pour composter au jardin. Vous pouvez préférer réserver ce compost pour les plantes d’agrément mais il reste de très bonne qualité de part son mélange de matières sèches carbonées et humides plutôt azotées.

En savoir plus

Il existe des systèmes de location de toilettes sèches à compost pour les événements comme des festivals. D’autres systèmes plus sophistiqués — utilisant électricité et produits chimiques, et parfois eau — existent pour les intérieurs en milieu isolé.

Ressources :

Notes

[1Penser au poids à soulever.

[2Les papiers colorés ou traités sont à éviter.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP