❦ hortical
Accueil > Le Jardin au naturel > Fiches techniques > Les plantes grimpantes

Les plantes grimpantes

mardi 22 mai 2007


Objectifs

Dans les petits jardins, où une haie prendrait trop de place, la végétalisation des clôtures avec des plantes grimpantes constitue une bonne alternative : elles assurent une fonction de brise-vue, habillent des grillages parfois peu esthétiques, et constituent un refuge et un garde-manger pour de nombreux insectes et oiseaux. Elles peuvent également habiller les façades, un mur sain ne risquant rien. Elles procurent ainsi une isolation thermique hiver comme été, imperméabilisent les murs et retiennent les poussières.

Date de plantation

Mars-avril

Méthode

Privilégier les espèces régionales, plus résistantes aux conditions locales et plus accueillantes pour la faune.
— Couvrir le sol à l’automne de paille ou de foin (50 cm d’épaisseur)
— Travailler la terre dès mars
— Creuser des trous de plantation espacés de 2 m environ
— Déposer un substrat drainant au fond du trou
— Planter en prenant soin d’étaler les rameaux à l’horizontale à quelques centimètres du sol ou sur le sol, afin que chaque bourgeon produise une nouvelle branche qui se développera à la verticale
— Palisser les premiers rameaux
— Une fois que les plantes ont atteint le sommet du support, les arquer en les attachant plus bas par leur extrémité

En savoir plus

Renseignez-vous aussi auprès de l’opération « Verdissons nos murs » un temps relancée par la ville de Lille ou Lambersart. La possibilité d’enlever une bande de revêtement devant les maisons — à charge pour les propriétaires qui en font la demande de planter et d’entretenir — nécessite l’autorisation de la communauté urbaine, le passage des services municipaux ou d’une entreprise habilitée.

Voir par exemple :


2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP