❦ hortical
Accueil > brèves de la drève > Mares

Mares

condensé d’informations sur la construction de mares

lundi 9 octobre 2006

Cette synthèse de construction de mares a été faite à l’intention du « Jardin sans noN », un jardin communautaire d’Hellemmes-Lille, renommé depuis le « Bizardin ». Chaque mare peut toutefois avoir sa personnalité.

Cet brève est maintenant complétée et remplacée par « Les mares au jardin ».


Voir en ligne : écrit pour le site des Ajonc

Surface : au moins 8 m², jusqu’à 20 m² et plus.

Profondeur : 1,2 m maximum

Pentes :

  • un seul côté abrupt, accessoire d’ailleurs sur une grande mare, mais facilite l’entretien (accès pour nettoyage),
    • un côté à paliers (20, 40, 80, 100 cm) avec une pente moyenne de 5-15° (toujours inférieure à 30°), et des dépressions pour mieux retenir la terre ; quelques pierres peuvent aider à fixer,
  • côté à paliers sur le flanc nord pour mieux recevoir le soleil,
  • possibilité d’anse, 2-3 cm de profondeur, si mare assez grande (sinon évaporation trop rapide), cette zone (1-2 m²) sera stérile (graviers, sable).

Sous-sol :

  • fonds en argile, bentonite, etc. :
    • assez couteux pour la bentonite, idéal pour l’argile,
  • fonds imperméabilisé par une bâche :
    • épaisseur de bâche supérieure à 1 mm,
    • structure générale (de bas en haut) :
      • sol tassé et nettoyé des cailloux, arêtes? coupantes...
      • grillage à mailles fines
      • sable fin
      • géotextile ou moquette ou vieux cartons humides
      • bâche
      • sable et graviers sur argile ou sur terre pauvre (couches de 5 à 15 cm), généralement 1/2 gravier, 1/4 sable et 1/4 terre.

Plantes :

  • choix envisageables (tenu compte de l’envahissement et des qualités épuratives et hébergeantes) :
  • possibilité d’utiliser des pots ou des bacs pour limiter le développement des rhizomes? des autres plantes plus envahissantes (massette, roseau, jonc, potamot)
  • une page du site recense les espèces? de milieu plus ou moins humide : « plantes de mare/bords d’eau ou fossé ». Il faudra bien sur faire le tri entre plantes de berges et plantes plus ou moins inondables et tenir compte du fait que pour les mares artificielles, les berges peuvent être très sèches de par le soin donné à l’étanchéité des dites mares.

Alentours :

  • prévoir une zone herbeuse (limite la pollution),
  • prévoir du bois mort,
  • protéger des feuilles? mortes et de l’ombre.

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP