❦ hortical
rosacées (rosales)
AGP III : Rosaceae (Rosales)

églantier

Rosa canina ; néerl. roos (honds-) ; picard rosse èd quien, ross èd berquié, grat’poil

calendriers

floraison (corymbe)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (akène, cynorrhodon (akène))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Ou rosier des chiens, gratte cul, rosier des haies, églantier des chiens.
 

L’églantine (la fleur? de l’églantier qui apparait dès mi-mai), le cynorrhodon (ou cynorhodon, le fruit?) ainsi qu’une galle chevelue (le bédégar [1]) ont des usages médicinaux. Les jeunes pousses sont parfois consommées et les cynorrhodons transformés en confiture, parfois en farine (comme les cenelles de l’aubépine).

Rosa canina est le principal porte-greffe des rosiers horticoles.

 
Rosa canina est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales Il est aussi à la base d'un ou plusieurs médicaments.
Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Herbier virtuel de Gembloux
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 7 mars 2004 ; mise à jour : 14 août 2018

[1Réaction à la piqure de Diplolepis rosae (cynips du rosier, un hyménoptère de la famille? des Cynipidae).

 portfolio


Animaux hébergés

 
 
 
Chenilles hébergées (ou ponte de) : épione étrangère (Cepphis advenaria)

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Rosa :
gazé ou piéride de l’aubépine (Aporia crataegi)  ; boarmie crépusculaire (Ectropis crepuscularia (Ectropis bistortata))  ; érastrie gracieuse (Elaphria venustula)  ; bombyx de la ronce (Macrothylacia rubi)  ; phalène du sureau (Ourapteryx sambucaria)  ; tacheté ou hespérie de la mauve (Pyrgus malvae)

Description de Coste (tome 2, taxon n°1233)

Nom présent dans la flore de Coste : Rosa canina L.

  • Arbrisseau? de 1 à 3 mètres, généralement verdâtre et à rameaux robustes, dressés ; aiguillons? forts, crochus ou arqués, dilatés à la base ; feuilles? à 5-7 folioles? plus ou moins grandes, ovales? ou elliptiques?, glabres?, à dents simples?, doubles ou composées?-glanduleuses? ; stipules? et bractées? dilatées, allongées ; fleurs? roses ou blanches, plus ou moins grandes, solitaires ou en corymbes? ; pédicelles? lisses?, plus rarement hispides?-glanduleux à glandes? inodores ; sépales? appendiculés?, réfléchis? après la floraison et promptement caducs? ; stigmates? en tête? velue? ou glabre ; fruit? gros, presque toujours lisse.
  • Région de la plaine et des basses montagnes, dans toute la France et en Corse. Europe, Asie occidentale, Afrique septentrionale.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Quelques relevés par type d'événement

❦ débourrement 2017, début (Val de Marque) :  15 février
❦ débourrement 2015, début (Val de Marque) :  3 mars
❦ débourrement 2014 (Val de Marque) :  30 janvier
❦ débourrement 2012, nouveau (Val de Marque) :  5 mars
  • Après un départ précoce de quelques individus du à un automne très prolongé, les églantiers débourre à nouveau après les gros gels.
❦ débourrement 2011 (Val de Marque) :  3 février
❦ floraison 2018, début (Val de Marque) :  13 mai
❦ floraison 2017, début (Val de Marque) :  15 mai
❦ floraison 2016, début (Val de Marque) :  17 mai
❦ floraison 2015, début (Val de Marque) :  19 mai
❦ floraison 2014, début (Val de Marque) :  30 avril
❦ floraison 2013, début (Val de Marque) :  4 juin
  • Beaucoup de rosiers commencent leur floraison vers le 10-12 juin, sarmenteux aussi bien qu’arbustes (’Golden Wings’, par exemple).
❦ floraison 2012 (Val de Marque) :  26 mai
  • Fin de floraison le 10 juillet 2012
❦ floraison 2011, début ? (Lille) :  25 avril
❦ floraison 2010, début (Val de Marque) :  25 mai
❦ floraison 2009, début (Val de Marque) :  19 mai
❦ floraison 2008, début (Val de Marque) :  14 mai

2003-2018 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP