❦ hortical
brassicacées (capparales)
AGP III : Brassicaceae (Brassicales)

raifort

Armoracia rusticana ; néerl. mierik

calendriers

plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (silique)
bouturage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
récolte
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Ou moutarde des Allemands, moutarde des capucins, cranson, cran de Bretagne, cran des Anglais, grand raifort, radis noir, radis de cheval, herbe aux cuillères, armoracie rustique.
 

Plante très rustique, le raifort est peu diffusé hors des régions alémaniques ou d’immigration polonaise. C’est en effet un condiment d’Europe centrale.

Le raifort doit être installé dans sol profond et léger (pour favoriser ses racines) mais riche si on le laisse en place plusieurs années. On peut profiter d’une récolte de début ou fin de saison pour diviser sa touffe : on garde alors des racines secondaires pour créer ne nouveaux plants.

Si les feuilles? peuvent se consommer, c’est surtout pour la racine, que l’on râpe, que le raifort est cultivé. Cette racine se conserve en silo ou en cave mais le collet? doit d’abord être tranché pour éviter un départ végétatif. Lorsqu’on entame une racine, il vaut mieux tout râper et conserver dans l’huile ce qu’on n’a pas utilisé frais. On utilise cette préparation comme de la moutarde, pas plus de deux mois au froid.

 
Armoracia rusticana est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 9 février 2004 ; mise à jour : 21 juin 2017

 portfolio

 
 
 

Description de Coste (tome 1, taxon n°0284)

Nom présent dans la flore de Coste : Cochlearia armoracia L. - Raifort.

  • Plante vivace?, verte, à souche? renflée-charnue, stolonifère? ; tige? d’environ 1 mètre, dressée, robuste, creuse, sillonnée?, rameuse? dans le haut ; feuilles? radicales? très grandes, ovales? oblongues?, crénelées?, les caulinaires? inférieures parfois pennatifides?, les supérieures lancéolées?, sessiles?, non auriculées? ; fleurs? grandes ; sépales? dressés ; pétales? un peu plus longs que le calice? ; filets? des étamines? droits et divergents? ; grappe? fructifère? longue et lâche, à pédicelles? 4-5 fois plus longs que les silicules? subglobuleuses ; graines à peu près lisses?.
  • Cultivé pour les usages de la cuisine et de la pharmacie, le Raifort est souvent subspontané au voisinage des habitations en France et dans presque toute l’Europe. Indigène dans la Russie orientale.
  • Floraison mai-juillet.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/eflore...


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP