❦ hortical
Accueil > Le Jardin au naturel > Annexe B : « Les Plantes utiles de votre jardin » > Les Plantes de votre jardin : …pour lutter contre les indésirables

Les Plantes de votre jardin : …pour lutter contre les indésirables

mardi 22 mai 2007


L’absinthe (Artemisia absinthium) : Faire bouillir 1 litre d’eau avec 250 g d’absinthe séchée. Diluer ensuite dans 5 litres d’eau : cette solution peut être pulvérisée sur une plante infestée par les pucerons.

L’ail (Allium sativum) : Les graines sont utilisées à raison de 50 g/l en infusion. Diluée à 20 %, cette infusion permet de lutter contre diverses maladies cryptogamiques, les acariens et les pucerons en aspergeant les plantes 3 jours de suite.

La capucine (Tropaelum majus) : Plantée dans votre jardin ou dans votre potager, cette espèce attirera les pucerons et chenilles, qui laisseront ainsi tranquilles vos autres plantes.

La consoude (Symphytum officinale) : C’est la plante la plus efficace en tant que fertilisant, particulièrement lors de la pousse des feuilles et des fruits. On peut l’appliquer dès le début de la plantation, tous les 15 jours. C’est par ailleurs un très bon activateur de compost et un cicatrisant (grêle).

La fougère aigle (Pteridium aquilinum) : Indispensable dans le potager, où on l’utilise comme insecticide naturel. Après avoir réalisé un purin, on peut l’utiliser en pulvérisation contre les maladies cryptogamiques ; en hiver, avant le gonflement des bourgeons, elle est efficace contre le puceron lanigère, la cochenille… C’est également un répulsif contre les limaces, et en dilution au 1/10e, on l’utilise contre les pucerons.

La lavande (Lavandula sp.) : Faire macérer pendant 12 jours 200 g de feuilles et fleurs fraîches par litre d’eau. Diluer le jus obtenu à 20 % : il pourra être utilisé contre les pucerons et les fourmis.

L’ortie (Urtica dioica) : Faire macérer 500 g à 1 kg d’orties pour 10 litres d’eau. Laisser cette macération quelques jours au soleil de manière à obtenir un purin, excellent pour la croissance des végétaux mais également pour lutter contre les pucerons. Seul inconvénient : une odeur assez désagréable…

La prêle (Equisetum arvense) : Faire bouillir pendant une heure 150 g de plantes fraîches par litre d’eau afin d’obtenir une décoction, qui sera efficace dans la lutte contre l’oïdium, la rouille et l’araignée rouge. L’aspersion se fait à titre préventif tous les 10 à 15 jours en plein soleil.

Source :

  • Chés plantes d’ichi pi cmin qu’in s’in sert, numéro spécial de Ch’baudet, Patrick De Wever et Alain Villain, 1980.
  • Pour une évolution des pratiques phytosanitaires en milieu urbain, IVF.

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP