❦ hortical
boraginacées (lamiales)
AGP III : Boraginaceae (non déterminé)

consoude (grande)

Symphytum officinale ; néerl. wortel (smeer-, gewone) ; picard console, noirte rachène, rachin-ne nwère, crasse rachin-ne

calendriers

semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (cyme, racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (akène)
Ou oreille d’âne, consoude officinale, confée, consyre, grande consoude, herbe à la coupure, herbe aux charpentiers, langue de vache, oreilles de vache, pecton.
 

La consoude peut se semer mais c’est surtout par bouture? de racine ou division? de touffe qu’on la reproduit. Sa racine est profonde et très vivace? et a parfois été consommée.

La consoude peut être envahissante dans les terrains lourds, humides et mal drainés.

Les jeunes feuilles? peuvent se consommer en beignet ou mêlées en salade mais quelques botanistes annoncent que la plante est hépatotoxique cancérigène. Elle contiendrait de la vitamine B12 mais aussi des traces d’un alcaloïde attaquant le système nerveux.

 
Symphytum officinale est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales Il est aussi à la base d'un ou plusieurs médicaments.

Les feuilles? sont uti­­li­­sa­­bles en tein­­ture (jaune doré).

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Herbier du Québec
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Herbier de Paris Jussieu
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 26 mars 2004 ; mise à jour : 27 juin 2017

 portfolio

 
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Symphytum :
écaille marbrée ou écaille lustrée (Callimorpha dominula)

Description de Coste (tome 2, taxon n°2549)

Nom présent dans la flore de Coste : Symphytum officinale L. - Grande consoude.

  • Plante vivace? de 40 cm à 1 m, velue?-hérissée?, à souche? épaisse, charnue, non tubéreuse? ; tige? robuste, ailée?, rameuse? aux aisselles? supérieures ; feuilles? épaisses, ovales?-lancéolées?, les inférieures plus grandes que les moyennes longuement décurrentes? ; fleurs? blanchâtres, rosées ou violettes ; calice? fendu jusque près de la base, à lobes? lancéolés ; corolle? d’environ 15 mm, 2 fois plus longue que le calice, à lobes réfléchis? ; écailles? incluses?, lancéolées en alène ; anthères? aiguës?, un peu plus longues que le filet? ; carpelles? lisses?, luisants, non contractés au-dessus de la base.
  • Prés humides, fossés, bords des eaux, dans presque toute la France. Europe, surtout centrale ; Sibérie occidentale.
  • Floraison mai-juillet. Parfois cultivé dans les jardins.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...

Quelques relevés par type d'événement

❦ pointement 2017 (Val de Marque) :  19 février
❦ pointement 2016 (Val de Marque) :  9 février
❦ pointement 2015 (Val de Marque) :  3 février
❦ pointement 2014 (Val de Marque) :  4 février
❦ pointement 2013 (Val de Marque) :  7 février
❦ pointement 2012 (Val de Marque) :  28 février
❦ pointement 2011 (Val de Marque) :  2 février
❦ pointement 2010 (Val de Marque) :  26 mars
❦ bouquet floral 2017, apparition (Val de Marque) :  24 mars
❦ bouquet floral 2015, apparition (Val de Marque) :  12 avril
❦ bouquet floral 2014, apparition (Val de Marque) :  24 mars
❦ bouquet floral 2013, apparition (Val de Marque) :  17 avril
❦ floraison 2017, début (Val de Marque) :  3 avril
❦ floraison 2015, début (Val de Marque) :  16 avril
❦ floraison de regain 2014, début (Val de Marque) :  12 août
❦ floraison 2014, début (Val de Marque) :  31 mars
❦ floraison 2013, début (Val de Marque) :  3 mai
❦ floraison 2012, début (Val de Marque) :  23 avril
❦ floraison 2011, début (Val de Marque) :  10 avril
❦ floraison 2010, début (Val de Marque) :  26 avril
❦ floraison 2009, début  :  16 avril

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP