❦ hortical
polygonacées (polygonales)
AGP III : Polygonaceae (Caryophyllales)

patience crépue

Rumex crispus ; néerl. zuring (krul-)

calendriers

floraison (glomérule)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (akène)
Ou parelle, oseille crépue.
 

La patience crépue est une plante vivace? haute de 50 cm à 1,5 m, à la racine pivotante? profonde jusqu’à 1,5 m et plus, très présente dans les prairies et les friches (elle est également rudérale). Elle considérée comme envahissante dans les jardins et les prairies où elle est souvent délaissée par les herbivores. La tige? et les feuilles? disparaissent en hiver mais la rosette? basale? peut tenir les hivers doux. Au printemps, la plante repart soit de bourgeons? à la base de la rosette de feuilles et en l’absence de celle-ci de la racine. Cette adventice? peut être contrôlée par le labour (dont le bêchage) mais alors, ce sont les graines qui seront favorisées [1]. Les jeunes plantes, elles, ne fleurissent qu’à partir de la deuxième année.

Les jeunes feuilles sont consommables avant de devenir trop amères mais possèdent de l’acide? oxalique ce qui restreint les quantités à ingérer sans risque [2]. Il vaut mieux l’utiliser en condiment.

 
Rumex crispus est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier du Québec
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 23 janvier 2006 ; mise à jour : 2 novembre 2017

[1D’après https://www.cabi.org/isc/datasheet/48059 : « Des études sur la biologie et la gamme d’hôtes des agents de lutte biologique potentiels ont été faites : deux foreurs de racines de sessidés, Bembicia chrysisdiformis et Chamaesphecia doryliformis ; un mineur de feuilles? anthomyiide, Pegomyia solennis ; un charançon, Lixomorpha ocularis ; un champignon de la rouille, Uromyces rumicis ; Uromyces rumicis est également considéré comme un pathogène spécifique de l’hôte. »

[2Notamment pour les personnes sensibles à la goutte ou aux calculs rénaux.


Animaux hébergés

 
Oiseaux de jardin visiteurs : chardonneret élégant (Carduelis carduelis) ; verdier d’Europe (Chloris chloris) ; grosbec casse-noyaux (Coccothraustes coccothraustes) ; choucas des tours (Corvus monedula) ; bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus) ; pinson des arbres (Fringilla coelebs) ; pinson du Nord (Fringilla montifringilla) ; bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula)
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Rumex :
noctuelle des renouées (Agrotis puta) noctuelle putride (Axylia putris) écaille marbrée ou écaille lustrée (Callimorpha dominula) brocatelle d’or (Camptogramma bilineata) noctuelle trilignée (Charanyca trigrammica) écaille mendiante (Diaphora mendica (Diacrisia mendica) (Cycnia mendica)) noctuelle augure (Graphiphora augur) hépiale du houblon (Hepialus humuli) noctuelle de la morgeline (Hoplodrina octogenaria (Hoplodrina alsines)) acidalie détournée ou impolie (Idaea aversata) bronzé ou cuivré commun (Lycaena phlaeas) frangée (Noctua fimbriata) hépatique ou patte-en-masse (Phymatopus hecta (Hepialus hecta)) noctuelle ténébreuse (Rusina ferruginea) timandre aimée ou anguleuse (Timandra comae (Timandra griseata)) sylvine (Triodia sylvina (Hepialus sylvinus)) trimaculée (Xestia xanthographa (Xestia c-nigrum))

Description de Coste (tome 3, taxon n°3133)

Nom présent dans la flore de Coste : Rumex crispus L. - Parelle.

  • Plante vivace? de 50 cm à 1 mètre et plus, à racine charnue et d’un jaune safrané ; tige? robuste, dressée, rameuse? au sommet, à rameaux courts et dressés ; feuilles? ondulées-crispées aux bords, les inférieures oblongues?-lancéolées? aiguës?, atténuées? ou tronquées? à la base ; verticilles? multiflores?, rapprochés, la plupart dépourvus de feuille, en panicule? à la fin dense et allongée ; pédicelles? articulés? vers le quart inférieur ; valves? fructifères? largement ovales? en cœur, entières? ou denticulées? à la base, à granules inégaux, souvent un seul développé et ovoïde?.
  • Lieux incultes, dans toute la France et la Corse. Régions tempérées de presque tout le globe.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Quelques relevés par type d'événement

❦ pointement 2014 (Val de Marque) :  13 janvier
❦ pointement 2013 (Val de Marque) :  1er février

2003-2018 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP