❦ hortical
polygonacées (polygonales)
AGP III : Polygonaceae (Caryophyllales)

oseille, petite

Rumex acetosella ; néerl. zuring (schape-)

calendriers

floraison (glomérule)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (akène)
Ou rumex petite oseille, oseille à brebis.
 
On la nomme aussi oseille à brebis car c’est l’un des rares Rumex apprécié par le bétail. Le peu de nectar fourni n’est que sur les pieds mâles ; le pollen? peut être récolté par des abeilles et autres insectes.
 
Rumex acetosella est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier du Québec
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 9 septembre 2008 ; mise à jour : 27 juin 2017

Animaux hébergés

 
 
 
Chenilles hébergées (ou ponte de) : bronzé ou cuivré commun (Lycaena phlaeas)

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Rumex :
noctuelle des renouées (Agrotis puta) noctuelle putride (Axylia putris) écaille marbrée ou écaille lustrée (Callimorpha dominula) brocatelle d’or (Camptogramma bilineata) noctuelle trilignée (Charanyca trigrammica) écaille mendiante (Diaphora mendica (Diacrisia mendica) (Cycnia mendica)) noctuelle augure (Graphiphora augur) hépiale du houblon (Hepialus humuli) noctuelle de la morgeline (Hoplodrina octogenaria (Hoplodrina alsines)) acidalie détournée ou impolie (Idaea aversata) frangée (Noctua fimbriata) hépatique ou patte-en-masse (Phymatopus hecta (Hepialus hecta)) noctuelle ténébreuse (Rusina ferruginea) timandre aimée ou anguleuse (Timandra comae (Timandra griseata)) sylvine (Triodia sylvina (Hepialus sylvinus)) trimaculée (Xestia xanthographa (Xestia c-nigrum))

Description de Coste (tome 3, taxon n°3122)

Nom présent dans la flore de Coste : Rumex acetosa L. - Oseille.

  • Plante vivace? de 30 cm à 1 mètre, verte, à fibres radicales? grêles? ; tige? dressée, simple?, rameuse? au sommet, à rameaux dressés ; feuilles? fermes et assez épaisses, ovales?-oblongues? sagittées?, entières?, à oreillettes parallèles au pétiole? ou un peu convergentes, à nervures? peu saillantes?, les radicales assez nombreuses, les supérieures lancéolées? et embrassantes? ; gaîne? stipulaire allongée, dentée?-incisée? ou laciniée? ; fleurs? dioïques?, en panicule? longue, lâche, nue? ; valves? fructifères? membraneuses?, suborbiculaires en cœur, entières, munies d’une petite écaille?.
  • Prés, bois, pâturages, dans presque toute la France, Europe ; Asie ; Cap ; Amérique.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP