❦ hortical

Il existe un millier d’espèces dans ce genre Hieracium de l’hémisphère Nord.

Les espèces locales de ce genre [1] sont l’épervière de Lachenal (Hieracium lachenalii), l’épervière petite-laitue (Hieracium lactucella), l’épervière lisse (Hieracium laevigatum), l’épervière des murs (Hieracium murorum), m’épervière piloselle (Hieracium pilosella) ou piloselle, l’épervière de Savoie (Hieracium sabaudum), l’épervière en ombelle (Hieracium umbellatum). Mais aussi [2] l’épervière tachée (Hieracium maculatum).

Voir en ligne : sur Wikipédia

Notes

[1In : Toussaint, Benoit ; Mercier, David ; Bédouet, Franck ; Hendoux, Frédéric ; Duhamel, Françoise. Flore de la Flandre française. Centre régional de phytosociologie agréé Conservatoire botanique national de Bailleul, 2008. 553 p. — ISBN 2-909024-10-5.

[2In : Durin, Lucien ; Franck, Jeannette ; Géhu, Jean-Marie Flore illustrée de la région Nord - Pas-de-Calais et des territoires voisins, pour la détermination aisée et scientifique des plantes sauvages. Centre régional de phytosociologie Conservatoire botanique national de Bailleul, 1996 (2e éd. revue et corrigée). 340 p. — ISBN 2-909024-08-3.


épervière orangée (Hieracium aurantiacum)
Ou piloselle orangée, Pilosella aurantiaca.

épervière des murs (Hieracium murorum)
épervière piloselle (Hieracium pilosella)
Ou piloselle, épervière, herbe à l’épervier, oreille de chat, oreille de souris, oreille de rat, veluette.

Pour les botanistes, voir si le genre est sur Tela botanica



2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP