❦ hortical
éricacées
AGP III : Ericaceae (Ericales)
--> liste des genres décrits

Erica

Les bruyères du genre Erica (600 espèces) [1] demandent un sol plus riche que celle du genre Calluna mais peuvent parfois tolérer le calcaire.

Les espèces locales de ce genre [2] sont la bruyère cendrée (Erica cinerea), la bruyère quaternée (Erica tetralix) ou bruyère tétragone.

Vlo chés bruères qui supportent un’séquant d’choc craie :

  • Erica carnea (bruyère alpine), hiver à printemps selon les variétés
  • Erica x darleyensis (hybride naturel E. carnea X E. erigena), hiver
  • Erica arborea (bruyère arbustive), février-mai
  • Erica vagans (bruyère de Cornouailles)
  • Erica x griffithsii (E. manipuliflora X E. vagans) floraison estivale rose pale (et feuillage jaune) mais supportant bien le calcaire
  • Erica umbellata (bruyère du Portugal comme l’Erica lusitanica moins rustique) floraison avril-mai, mauve-rouge, apprécie le calcaire : 35-50 cm
  • Erica terminalis (bruyère de Corse)

sans compter d’autres bruyères méditerranéennes bien peu compatible avec nos climats.

Voir en ligne : sur wikipédia

Notes

[1Une Collection nationale labellisée CCVS de ce genre est conduite par les pépinières Dauguet.

[2Toussaint, Benoit ; Mercier, David ; Bédouet, Franck ; Hendoux, Frédéric ; Duhamel, Françoise. Flore de la Flandre française. Centre régional de phytosociologie agréé Conservatoire botanique national de Bailleul, 2008. 553 p. — ISBN 2-909024-10-5.


bruyère d’hiver (Erica carnea)
Ou Erica herbacea, Erica mediterranea.

bruyère cendrée (Erica cinerea)
Ou brégeotte, bucasse.

bruyère tétragone (Erica tetralix)
Ou bruyère des marais, bruyère à quatre angles.

Pour les botanistes, voir si le genre est sur Tela botanica