❦ hortical
primulacées (primulales)
AGP III : Primulaceae (Ericales)

lysimaque commune

Lysimachia vulgaris ; néerl. wederik (grote)

calendriers

floraison (racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
Ou chasse-bosse, grande lysimaque, herbe aux corneilles, souci d’eau, lis des teinturiers.
 

La lysimaque commune ou grande lysimaque se retrouve sur des terrains humides, y compris inondables. Elle se reconnait à ses feuilles? simples? et lancéolées?, souvent verticillées? et, en été, à ses fleurs? jaunes typiques de lysimaques. Ici, elles sont petites, jaunes d’or, regroupées en grappes? (en fait, des panicules? pyramidales). Les fleurs de l’extrémité de la panicule fleurissent avant celles de la base.

Elle est rarement cultivée car son intérêt horticole classique est limité. Elle a pourtant sa place au jardin au naturel dans les zones les plus humides — au soleil et à mi-ombre — et non piétinées même si elle peut devenir envahissante. Elle se propage par stolons?.

 
Lysimachia vulgaris est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

Les tiges? et les feuilles? sont utilisables en teinture (jaune), les racines aussi (brun).

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Herbier de Paris Jussieu
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 2 février 2006 ; mise à jour : 19 juillet 2017

 portfolio

 
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Lysimachia :
larentie mouchetée (Anticollix sparsata) lucine (Hamearis lucina)

Description de Coste (tome 2, taxon n°2447)

Nom présent dans la flore de Coste : Lysimachia vulgaris L. - Chasse-bosse.

  • Plante vivace? de 60 cm à 1 mètre, mollement pubescente?, à souche? rampante?-stolonifère? ; tige? dressée, robuste, à peine creuse, un peu rameuse?, feuillée ; feuilles? grandes, opposées? ou verticillées? par 3-4, subsessiles, ovales? ou oblongues?-lancéolées? ; fleurs? jaunes, en panicule? pyramidale feuillée à la base ; pédicelles? dressés, égalant presque les fleurs ; calice? brièvement cilié?, à lobes? lancéolés-aigus?, bordés de rouge ; corolle? glabre?, à 5 lobes ovales ; 5 étamines?, à filets? soudés jusqu’au tiers ; capsule? globuleuse, égalant le calice.
  • Bords des eaux, dans toute la France et en Corse. Europe ; Asie occidentale et boréale, Japon ; Afrique septentrionale.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP