❦ hortical
Accueil > brèves de la drève > Y’a pas d’raison qu’y ait pas d’saisons !

Y’a pas d’raison qu’y ait pas d’saisons !

samedi 6 juillet 2013

Les commentaires météorologiques et phénologiques sont parmi les moteurs les plus performants de la conversation. En cette année 2013, pouvons-nous chiffrer nos camanettages ? [1]

C’est ce que ce tableau vous propose pour le premier semestre.


J’ai, ici, utilisée des relevés phénologiques (débuts de floraison, pointement, feuillaison, etc.) sur plusieurs années des mêmes plantes, dans la région de Lille. J’ai mesuré le décalage par rapport aux mêmes phénomènes de 2013 et fait une moyenne par semaine. Certaines semaines — comme la 3 et la 8 — manquent de données : calme plat par rapport aux espèces? surveillées. De même certaines années ont eu moins d’espèces annotées. On peut toutefois voir les tendances générales et notamment que 2013 n’est tardif que tardivement et plutôt précoce précocement. Non ?

Je n’ai pas entré de données météorologiques mais libre? à vous de rechercher s’il y a des correspondances. On observera principalement un basculement autour des semaines 10-11 (1er quinzaine de mars).

Jours d’avance (noir) ou de retard (rouge et gras) des événements 2013 par rapport aux années précédentes
événements 2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005
semaine 1 20 36 3 40 40 51
semaine 2 23 20 40 23 30 38 60
semaine 3 1 10 13
semaine 4 3 5 27 27 15 38
semaine 5 36 22 19
semaine 6 8 9 25
semaine 7 33 8
semaine 8 nc
semaine 9 11 4 29 24 11
semaine 10 5 12 12 6 8
semaine 11 4 1 4 7 33 12 9 10
semaine 12 3 8 2 7 20 32 14
semaine 13 4 5 2 4 28 13
semaine 14 31 16 10 23 45 35 8
semaine 15 17 20 8 14 31 20 9 9
semaine 16 10 15 5 12 12 20 17
semaine 17 18 19 8 14 24 42 2 18
semaine 18 14 22 6 14 23 21 16
semaine 19 7 22 6 11 6 22 2 12
semaine 20 6 22 8 13 1 1 1 1
semaine 21 17 23 5 22 11 15
semaine 22 3 25 8 19 18 35 6 29
semaine 23 6 35 6 19 21 12 14
semaine 24 12 25 2 29 15
semaine 25 9 28 0 28
semaine 26 10 28 7 15

Ces chiffres restent largement indicatifs et encore plus pour les périodes les plus anciennes et pour certaines semaines où les évènements ne dépassent pas 3 relevés. Ils ne sont pas à prendre avec trop de sérieux même s’ils sont plus sérieux que beaucoup de poncifs sur les saisons qui ne sont plus ce qu’elles n’ont jamais été.

Maintenant, peut-on dire que 2013 est en retard ? Oui et non, ça dépend du temps, enfin… ça dépend de quand on se situe.

Le tableau montre que 2013 était largement en avance sur les autres années… à moins que l’on considère que l’automne c’est très longuement attardé. L’année a ensuite subit quelques vagues de froid plus tardives que les dernières années.

Comme toute variation climatique, il peut y avoir des gagnants et des perdants, ainsi, au 1er juillet, pour les abeilles domestiques, l’année s’annonce encore pire que 2012. Les fleurs? sont là mais les abeilles ont souvent trop froid pour sortir.

Claude Delattre

Notes

[1Dans une veine proche, une étude de Jacqva, autour de cette année 2013 — à Maubeuge cette fois-ci —, est parue le 2 mars 2017 sur Tela Botanica :
« Floraison et météo printanière ». Avec l’avantage d’un croisement avec les données météorologiques.


2003-2018 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP