❦ hortical
poacées (cypérales)
AGP III : Poaceae (Poales)

pâturin annuel

Poa annua ; néerl. gras (straat-) of gras (tjes-, tuin-)

calendriers

floraison (épillet, panicule)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (caryopse (akène non libre))
 

Le pâturin annuel est une petite graminée très commune, qui fleurit pratiquement douze mois sur douze hors les grands froids. Contrairement à son nom, cette plante peut être légèrement vivace?.

Ce pâturin pousse partout : potagers, pavés, bord des trottoirs [1], etc. Elle dépasse rarement les 10-20 centimètres de haut même s’il peut atteindre 30 centimètres. De plus, sans rhizome?, il est très facile à arracher et entre peu en concurrence avec les cultures. Évitez toutefois de le traiter car plusieurs populations deviennent résistantes aux triazines et paraquat.

Il arrive que ce pâturin soit utilisé pour des gazons spéciaux comme des greens.

 

Plante adventice? des cultures.

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier du Québec
Botarela
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 9 septembre 2008 ; mise à jour : 26 juin 2017

[1Le pâturin annuel se nomme straatgras en néerlandais, soit l’« herbe des rues ».


Animaux hébergés

 
 
 
Chenilles hébergées (ou ponte de) : procris ou fadet commun (Coenonympha pamphilus) ; myrtil (Maniola jurtina) ; tircis (Pararge aegeria) ; amaryllis (Pyronia tithonus)

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Poa :
doucette (Abromias lithoxylaea (Apamea lithoxylaea)) monoglyphe (Abromias monoglypha (Apamea monoglypha)) xanthie ferruginée ou fauvette (Agrochola circellaris (Sunira circellaris)) noctuelle éclatante (Amphipoea oculea) noctuelle mignonne (Apamea scolopacina) tristan (Aphantopus hyperantus) écaille martre ou hérissonne (Arctia caja) céphale (Coenonympha arcania) noctuelle argentule (Deltote bankiana (Deltotes bankiana)) nonagrie des laiches (Denticucullus pygmina (Photedes pygmina)) noctuelle jaunâtre (Eremobia ochroleuca) buveuse (Euthrix potatoria (Philudoria potatoria)) agreste (Hipparchia semele) mégère ou satyre (Lasiommata megera) comma blanc (Leucania comma (Mythimna comma) (Aletia comma)) noctuelle de l’élyme (Litoligia literosa (Mesoligia literosa)) lupérine testacée (Luperina testacea) demi-deuil (Melanargia galathea) noctuelle didyme (Mesapamea secalella (Mesapamea didyma)) hiéroglyphe (Mesapamea secalis) noctuelle furoncule (Mesoligia furuncula) point blanc (Mythimna albipuncta (Aletia albipuncta)) noctuelle lythargyrée (Mythimna ferrago (Aletia ferrago)) leucanie souillée (Mythimna impura (Aletia impura)) leucanie blafarde (Mythimna pallens (Aletia pallens)) leucanie paillée (Mythimna straminea (Aletia straminea)) noctuelle turque (Mythimna turca) hibou (Noctua pronuba (Agrotis pronuba)) sylvaine (Ochlodes sylvanus (Ochlodes venatus)) noctuelle de la canche (Oligia fasciuncula) trompeuse (Oligia latruncula) noctuelle du dactyle (Oligia strigilis) xanthie lunulée (Omphaloscelis lunosa) albule (Protodeltote pygarga (Lithacodia pygarga)) soyeuse (Rivula sericealis) noctuelle veineuse (Simyra albovenosa) nasse (Tholera decimalis) sylvine (Triodia sylvina (Hepialus sylvinus)) trimaculée (Xestia xanthographa (Xestia c-nigrum))

Description de Coste (tome 3, taxon n°4122)

Nom présent dans la flore de Coste : Poa annua Linné

  • Plante annuelle? ou bisannuelle de 5-30 cm, glabre?, à racine fibreuse? ; tiges? étalées?-ascendantes?, un peu comprimées, flasques, lisses? ; feuilles? molles, planes, larges de 2-5 mm, un peu rudes? ; gaînes? lisses ; ligules? supérieures oblongues? ; panicule? ovale?, presque unilatérale?, dressée, lâche, plus ou moins fournie, verdâtre ou parfois violacée, à rameaux inférieurs solitaires ou géminés?, étalés, lisses portant 3-10 épillets? ; ceux-ci ovoïdes?-oblongs, à 3-6 fleurs? non poilues? à la base ; glumes? inégales, atteignant à peine la moitié de l’épillet, l’inférieure uninervée? ; glumelle? obtuse?, à 5 nervures? assez distinctes.
  • Lieux cultivés et incultes, dans toute la France et la Corse.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP