❦ hortical

Les pâturins (Poa représentent près de 200 espèces parmi les graminées. Ce genre est à l’origine de l’appellation de plus en plus courante de cette famille, les poacées (Poaceae).

Les espèces locales de ce genre [1] sont la pâturin annuel (Poa annua), le pâturin bulbeux (Poa bulbosa), le pâturin comprimé (Poa compressa), le pâturin des bois (Poa nemoralis), le pâturin des marais (Poa palustris), le pâturin à feuilles étroites (Poa pratensis subsp. angustifolia ou Poa angustifolia), le pâturin à larges feuilles (Poa pratensis subsp. latifolia), le pâturin des prés (Poa pratensis subsp. pratensis), le pâturin commun (Poa trivialis).
Mais aussi [2] le pâturin de Chaix (Poa chaixii), Poa infirma, Poa subcaerulus.

Voir en ligne : sur Wikipédia

Notes

[1Toussaint, Benoit ; Mercier, David ; Bédouet, Franck ; Hendoux, Frédéric ; Duhamel, Françoise. Flore de la Flandre française. Centre régional de phytosociologie agréé Conservatoire botanique national de Bailleul, 2008. 553 p. — ISBN 2-909024-10-5 .

[2Durin, Lucien ; Franck, Jeannette ; Géhu, Jean-Marie Flore illustrée de la région Nord - Pas-de-Calais et des territoires voisins, pour la détermination aisée et scientifique des plantes sauvages. Centre régional de phytosociologie Conservatoire botanique national de Bailleul, 1996 (2e éd. revue et corrigée). 340 p. — ISBN 2-909024-08-3 .


pâturin annuel (Poa annua)
pâturin des prés (Poa pratensis)

Pour les botanistes, voir si le genre est sur Tela botanica


Papillons (chenilles ou ponte) sur ce genre

doucette (Abromias lithoxylaea (Apamea lithoxylaea)) monoglyphe (Abromias monoglypha (Apamea monoglypha)) xanthie ferruginée ou fauvette (Agrochola circellaris (Sunira circellaris)) noctuelle éclatante (Amphipoea oculea) noctuelle mignonne (Apamea scolopacina) tristan (Aphantopus hyperantus) écaille martre ou hérissonne (Arctia caja) céphale (Coenonympha arcania) procris ou fadet commun (Coenonympha pamphilus) noctuelle argentule (Deltote bankiana (Deltotes bankiana)) nonagrie des laiches (Denticucullus pygmina (Photedes pygmina)) noctuelle jaunâtre (Eremobia ochroleuca) buveuse (Euthrix potatoria (Philudoria potatoria)) agreste (Hipparchia semele) mégère ou satyre (Lasiommata megera) comma blanc (Leucania comma (Mythimna comma) (Aletia comma)) noctuelle de l’élyme (Litoligia literosa (Mesoligia literosa)) lupérine testacée (Luperina testacea) myrtil (Maniola jurtina) demi-deuil (Melanargia galathea) noctuelle didyme (Mesapamea secalella (Mesapamea didyma)) hiéroglyphe (Mesapamea secalis) noctuelle furoncule (Mesoligia furuncula) point blanc (Mythimna albipuncta (Aletia albipuncta)) noctuelle lythargyrée (Mythimna ferrago (Aletia ferrago)) leucanie souillée (Mythimna impura (Aletia impura)) leucanie blafarde (Mythimna pallens (Aletia pallens)) leucanie paillée (Mythimna straminea (Aletia straminea)) noctuelle turque (Mythimna turca) hibou (Noctua pronuba (Agrotis pronuba)) sylvaine (Ochlodes sylvanus (Ochlodes venatus)) noctuelle de la canche (Oligia fasciuncula) trompeuse (Oligia latruncula) noctuelle du dactyle (Oligia strigilis) xanthie lunulée (Omphaloscelis lunosa) tircis (Pararge aegeria) albule (Protodeltote pygarga (Lithacodia pygarga)) amaryllis (Pyronia tithonus) soyeuse (Rivula sericealis) noctuelle veineuse (Simyra albovenosa) nasse (Tholera decimalis) sylvine (Triodia sylvina (Hepialus sylvinus)) trimaculée (Xestia xanthographa (Xestia c-nigrum))

2003-2021 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP