❦ hortical
urticacées (urticales)
AGP III : Urticaceae (Rosales)

ortie brulante

Urtica urens ; néerl. netel (brand-, kleine) of netel (broei-)

calendriers

floraison (glomérule)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (akène)
Ou Urtica minor, Urtica monoica, petite ortie, ortie grièche.
 
 
Urtica urens est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 18 août 2008 ; mise à jour : 28 juin 2017

 portfolio


Animaux hébergés

 
 
 
Chenilles hébergées (ou ponte de) : plusie de l’ortie (Abrostola tripartita (Abrostola triplasia auct.)) ; vert-doré (Diachrysia chrysitis (Plusia chrysitis)) ; noctuelle à museau (Hypena proboscidalis) ; toupet (Hypena rostralis) ; paon-du-jour (Inachis io (Vanessa io)) ; robert-le-diable ou gamma (Polygonia c-album) ; vulcain (Vanessa atalanta)

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Urtica :
plusie à lunettes (Abrostola triplasia (Abrostola trigemina)) petite tortue (Aglais urticae) carte géographique (Araschnia levana) iota (Autographa jota) V d’or (Autographa pulchrina) écaille marbrée ou écaille lustrée (Callimorpha dominula) cidarie roussâtre (Chloroclysta truncata (Dysstroma truncata)) écaille mendiante (Diaphora mendica (Diacrisia mendica) (Cycnia mendica)) herminie grise (Herminia grisealis (Herminia nemoralis)) noctuelle épaissie (Hypena crassalis (Blomolocha crassalis)) frangée (Noctua fimbriata) hépatique ou patte-en-masse (Phymatopus hecta (Hepialus hecta)) écaille tigrée ou écaille de la menthe (Spilosoma lubricipeda (Diacrisia lubricipeda, Spilosoma menthastri, Chelonia menthastri)) écaille lièvre (Spilosoma lutea (Spilarctia luteum)) belle-dame ou vanesse du chardon (Vanessa cardui (Cynthia cardui))

Description de Coste (tome 3, taxon n°3254)

Nom présent dans la flore de Coste : Urtica urens L. - Petite ortie.

  • Plante annuelle? de 20-60 cm, hérissée?, d’un vert clair ; tige? dressée, souvent rameuse? dès la base ; feuilles? assez petites, ovales?, arrondies ou atténuées? à la base, incisées?-dentées? ; pétiole? plus court ou aussi long que le limbe?, à 2 stipules? lancéolées? ; fleurs? monoïques?, les mâles et les femelles mêlées, les femelles bien plus nombreuses, en grappes? subsessiles, souvent géminées?, simples?, plus courtes que le pétiole ; périanthe? peu accrescent? et peu hispide? ; graines de 1 1/2 à 2 mm.
  • Décombres et lieux cultivés, dans toute la France et la Corse. Europe ; Asie ; Afrique et Amérique septentrionales.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP