❦ hortical
violacées (violales)
AGP III : Violaceae (Malpighiales)

violette des marais

Viola palustris ; néerl. viooltje (moeras-)

calendriers

floraison (fleur solitaire)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
 
Fleur? des prairies tourbeuses.
 
Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 2 juillet 2008 ; mise à jour : 28 juin 2017

Animaux hébergés

 
 
 
Chenilles hébergées (ou ponte de) : grand nacré (Argynnis aglaja (Speyeria aglaja)) ; grand collier argenté (Boloria euphrosyne (Clossiana euphrosyne)) ; petit collier argenté (Boloria selene (Clossiana selene))

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Viola :
moyen nacré (Argynnis adippe (Fabriciana adippe))  ; tabac d’Espagne (Argynnis paphia)  ; petit nacré (Issoria lathonia)  ; casque (Noctua janthina)  ; hibou (Noctua pronuba (Agrotis pronuba))

Description de Coste (tome 1, taxon n°0380)

Nom présent dans la flore de Coste : Viola palustris L.

  • Plante acaule?, glabre? ; souche? grêle?, écailleuse, émettant des rhizomes? souterrains blanchâtres ; feuilles? toutes radicales?, orbiculaires? en rein, légèrement crénelées? ; fleurs? d’un lilas pâle, assez petites, inodores ; pédoncules? dressés à la maturité ; sépales? ovales?, obtus? ; pétale? inférieur veiné? de violet à la base ; eperon obtus, dépassant les appendices? du calice? ; stigmate? épaissi et obliquement tronqué? au sommet ; capsule? subtrigone, glabre.
  • Prairies tourbeuses, surtout des montagnes, dans presque toute la France ; rare ou nul dans les plaines du Midi. Toute l’Europe, excepté la région méditerranéenne ; Asie boréale.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP