❦ hortical
onagracées (myrtales)
AGP III : Onagraceae (Myrtales)

onagre

Oenothera biennis ; néerl. bloem (teunis-, middelste)

calendriers

semis sous abri
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
Ou œnothère, onagraire, belle-de-nuit, jambon de saint-Antoine.
 

L’onagre bisannuelle est une plante à la floraison vespérale (du soir) et estivale (ici, juin-septembre), originaire d’Amérique du Nord. Elle propose des fleurs? jaunes citron, sur le haut d’une hampe? érigé à près d’1,5 mètre, qui s’ouvrent grand, pour moins de 24 h, à l’arrivée du soir lorsque d’autres plantes ont leurs fleurs qui se referment. C’est aussi le moment où son parfum est émis pour attirer les papillons de nuit (notamment sphinx de la vigne et sphinx de l’épilobe qui est une espèce? menacée).

L’onagre porte parfois — comme d’autres plantes — le surnom de belle-de-nuit.

 
Oenothera biennis est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

La racine est récoltée et cuisinée comme la racine de carotte, soit avant l’hiver de la 1re année et bouillie.

Les feuilles? et tiges? sèches sont utilisables en infusion, les graines donnent une huile cosmétique et culinaire.

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Herbier de Paris Jussieu
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 23 juillet 2006 ; mise à jour : 3 juillet 2017

 portfolio


Animaux hébergés

 
Oiseaux de jardin visiteurs : chardonneret élégant (Carduelis carduelis) ; verdier d’Europe (Chloris chloris) ; pinson des arbres (Fringilla coelebs) ; bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra) ; serin cini (Serinus serinus) ; tarin des aulnes (Spinus spinus) ; fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla) ; fauvette des jardins (Sylvia borin)
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Oenothera :
sphinx de la vigne (Deilephila elpenor) sphinx de l’épilobe ou sphinx de l’œnothère (Proserpinus proserpina)

Description de Coste (tome 2, taxon n°1295)

Nom présent dans la flore de Coste : Oenothera biennis L.

  • Plante bisannuelle de 40 à 80 cm, dressée, assez robuste ; à tige? rougeâtre, rude?, chargée de poils tuberculeux? à la base ; feuilles? finement pubescentes?, d’un vert un peu luisant, lancéolées?-aiguës?, denticulées?, rétrécies en pétiole? ; fleurs? jaunes, assez petites (1-2cm de diamètre), en épi? allongé ; pétales? échancrés? en cœur, ne dépassant pas les étamines?, 2-4 fois plus courts que le tube? du calice? ; capsule? courte oblongue?, sessile?, velue?.
  • Lieux sablonneux bords des rivières, dans l’Est et le Centre, surtout dans les Vosges et le bassin de la Loire. Belgique ; Allemagne ; Transylvanie. Originaire du Canada et de l’Amérique du Nord.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Quelques relevés par type d'événement

❦ floraison 2017, début (Val de Marque, jardin au naturel) :  25 juin
❦ floraison 2016, début (Val de Marque, jardin au naturel) :  15 juin
❦ floraison 2015, début (Val de Marque, jardin au naturel) :  11 juin
❦ floraison 2014, début (Val de Marque, jardin au naturel) :  16 juin
❦ floraison 2013, début (Val de Marque) :  28 juin
❦ floraison 2012, début (Val de Marque) :  26 juin

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP