❦ hortical
Accueil > Mots-clés > fructification > cône (strobile)

cône (strobile)

Cône ou strobile. Chez certaines plantes — comme les conifères —, le cône peut être à la fois la « fleur » et le fruit. Il faut aussi parfois se transformer en une sorte de baie (genévrier et Cupressaceae en général) ou en arille (if comme toutes les Taxaceae et comme les Cephalotaxaceae proches).

Organe de fructification composé d’écailles dures et plus ou moins allongé (Flor. ill. rég. N-PdC, 1996).

En fait, chez les Pinaceae, le cône, n’est pas à proprement parler un fruit ou un type de fructification mais un porte graines formé par la lignification de l’inflorescence femelle [1]. La transformation de l’ovule en graine dure de un à trois ans.

Cône_(botanique) sur Wikipédia.


cyprès (Cupressus sempervirens)
cyprès de Leyland (Cuprocyparis leylandii)
épicéa (Picea abies)
mélèze (Larix decidua)
pin sylvestre (Pinus sylvestris)
sapin pectiné (Abies alba)
thuya (Thuja plicata)

[1Il n’y a pas d’hermaphrodisme chez les gymnospermes.


2003-2020 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP