❦ hortical
rubiacées
AGP III : Rubiaceae (Gentianales)
--> liste des genres décrits

Galium

Il existe 70 espèces dans ce genre Galium de l’Ancien Monde.

Les espèces locales de ce genre [1] sont le gaillet gratteron (Galium aparine), le gaillet chétif (Gallium debile), le gaillet élevé (Galium mollugo subsp. erectum) ou caille-lait blanc, le gaillet odorant (Galium odoratum) ou aspérule odorante, le gaillet des marais (Galium palustre), le gaillet de paris (Galium parisiense), le gaillet des rochers (Galium saxatile), le gaillet des fanges (Galium uliginosum), le gaillet jaune (Galium verum).
Mais aussi [2] le gaillet croisette (Galium cruciata), le gaillet couché (Galium pumilum), Galium rubioides, le gaillet des bois (Galium sylvaticum), le gaillet à trois cornes (Galium tricornutum) ou gaillet à trois pointes.

Voir en ligne : voir sur Wikipédia

Notes

[1Toussaint, Benoit ; Mercier, David ; Bédouet, Franck ; Hendoux, Frédéric ; Duhamel, Françoise. Flore de la Flandre française. Centre régional de phytosociologie agréé Conservatoire botanique national de Bailleul, 2008. 553 p. — ISBN 2-909024-10-5.

[2Durin, Lucien ; Franck, Jeannette ; Géhu, Jean-Marie Flore illustrée de la région Nord - Pas-de-Calais et des territoires voisins, pour la détermination aisée et scientifique des plantes sauvages. Centre régional de phytosociologie Conservatoire botanique national de Bailleul, 1996 (2e éd. revue et corrigée). 340 p. — ISBN 2-909024-08-3.


gaillet gratteron (Galium aparine)
aspérule odorante (Galium odoratum)
Ou gaillet odorant, thé suisse, reine des bois, hépatique, muguet des bois, muguet des dames, reine des bois.

caille-lait jaune (Galium verum)
Ou vrai gaillet, gaillet jaune, fleur de la Saint-Jean, bon sang, petit muguet.

Pour les botanistes, voir si le genre est sur Tela botanica


Papillons (chenilles ou ponte) sur ce genre

noctuelle putride (Axylia putris) brocatelle d’or (Camptogramma bilineata) géomètre à barreaux ou réseau (Chiasmia clathrata (Semiothisa clathrata)) cidarie verdâtre (Colostygia pectinataria) sphinx de la vigne (Deilephila elpenor) alternée (Epirrhoe alternata) mélanippe claire (Epirrhoe rivata) cidarie pyrale ou phalène du caille-lait jaune (Eulithis pyraliata (Grandaritis pyraliata)) sphinx de la garance (Hyles gallii) acidalie écussonnée (Idaea dimidiata) échancrée (Idaea emarginata) moro-sphinx ou sphinx colibri ou sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) point blanc (Mythimna albipuncta (Aletia albipuncta)) rouillée (Xanthorhoe ferrugata) mélanthie montagnarde (Xanthorhoe montanata) oxydée (Xanthorhoe spadicearia)

2003-2018 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP