❦ hortical
brassicacées (capparales)
AGP III : Brassicaceae (Brassicales)

moutarde des champs

Sinapis arvensis ; néerl. herik

calendriers

floraison (racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (silique)
Ou sénevé, Brassica arvenis, Brassica sinapis.
 

La moutarde des champs est une herbacée? annuelle? proche des choux. Elle pousse dans les champs, les bords de chemin et les friches dans des sols plutôt frais-humides et ensoleillés.

Des graines on peut extraire de l’huile et ses jeunes feuilles? sont consommables dans les salades. On peut d’ailleurs préparer un succédané de moutarde avec les graines broyées mélangées à du moût, (d’où le mot « moutarde » qui en décline).

 
Sinapis arvensis est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Herbier du Québec
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Herbier de Paris Jussieu
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 22 juillet 2006 ; mise à jour : 18 janvier 2018

Animaux hébergés

 
 
 
Chenilles hébergées (ou ponte de) : piéride du chou (Pieris brassicae) ; piéride de la rave ou petit blanc du chou (Pieris rapae)

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Sinapis :
désignée (Xanthorhoe designata)

Description de Coste (tome 1, taxon n°0153)

Nom présent dans la flore de Coste : Sinapis arvensis L. - Moutarde des champs.

  • Plante annuelle?, velue?-hérissée? ; tige? de 30-80 cm, dressée, rameuse? ; feuilles? inférieures lyrées?, les supérieures sessiles?, ovales? ou oblongues?, sinuées?-dentées? ; pédicelles? fructifères? épais, bien plus courts que les siliques? ; siliques étalées?-dressées, oblongues, bosselées, glabres?, rarement appliquées? ou hérissées ; valves? à 3-5 nervures? ; bec? conique, en alène, un peu plus court que les valves ; graines globuleuses, brunâtres, lisses?.
  • Lieux cultivés, surtout calcaires, dans toute la France. Presque toute l’Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.
  • Floraison mai-septembre. Plante très nuisible aux cultures.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...


2003-2018 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP