❦ hortical
chénopodiacées (caryophyllales)
AGP III : Amaranthaceae (Caryophyllales)

poirée

Beta vulgaris cicla ; néerl. biet (snij-) ; picard pwarée, bète

calendriers

semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (glomérule)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (pyxide (capsule))
récolte
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Ou bette à cardes, bette à côtes, blette.
 

Ce légume est aussi utilisée en décoration dans les parterres « à la française » dans ses variétés à côtes colorées? (jaunes et rouges surtout). Les feuilles? se récoltent au fur à mesure des besoins mais pour des variétés comme la Verte à couper (ou « bette épinard ») on rase la plante qui se régénérera.

Les feuilles de la poirée se consomment cuites [1], comme des épinards, dans les 24 heures [2]. Les côtes sont plutôt utilisées en gratin ou passées à la poêle.

 
Voir sur herbier :
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 19 février 2004 ; mise à jour : 22 juin 2017

[1Il existe aussi des variétés sans côtes.

[2Suivant les modes de conservation, cette limite peut varier. Ainsi on peut trouver frigo : 2-3 jours, congélation : 8 mois, conserve (côtes) : 1 an
In : Pegeon, Élisabeth (dir.). Le Traité Rustica de la conservation. Rustica, 2012. 543 p. — ISBN 978-2-8153-0238-8. — p. 126-128.

 
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Beta :
noctuelle des potagers (Lacanobia oleracea (Mamestra oleracea))

Description de Coste (tome 3, taxon n°3083)

Nom présent dans la flore de Coste : Beta vulgaris L. - Poirée.

  • Plante annuelle? ou bisannuelle d’environ 1 mètre, glabre?, à racine dure, cylindrique ; tige? dressée, robuste, anguleuse, à rameaux dressés, fermes, effilés ; feuilles? radicales? grandes, ovales? en cœur, obtuses?, pétiolées?, luisantes, à côtes épaisses-charnues ; les caulinaires? petites, rhomboïdales? ou lancéolées? ; stigmates? 2, ovales ; périanthe? à lobes? appliqués? sur le fruit? assez petit.
  • Cultivé en grand comme alimentaire et pour la fabrication du sucre et de l’alcool. Subspontané çà et là. Spontané dans la région méditerranéenne et l’Orient.
  • Floraison juillet-septembre.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...

Quelques relevés par type d'événement


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP