❦ hortical
malvacées (malvales)
AGP III : Malvaceae (Malvales)

lavatère

Lavatera trimestris ; néerl. lavatera (grootbloemige)

calendriers

semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (cyme, racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
Ou lavatère d’un trimestre, lavatère annuelle, Malva trimestris.
 

La lavatère est une herbacée? annuelle? cultivée pour sa floraison abondante. Celle-ci généralement striée? blanche et rose plus ou moins carmin ou bleuté, parfois blanche, dure tout l’été.

On l’utilise en massif, en potée, en fleurs? à couper.

 
Lavatera trimestris est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 3 août 2005 ; mise à jour : 25 août 2017

caractéristiques

hauteur 25 cm  / 1 m
profondeur (plant, graine...) à la plantation ou au semis 3 cm
couleur des fleurs blanc  / rose
mellifère/nectarifère oui
sexualité hermaphrodite
modes de pollinisation entomogame
dissémination barochore
écart entre plants 30 cm
exposition  
sol drainé  / humifère
pH du sol pH 5,5  / pH 6  / pH 6,5
type annuel
classification écologique thérophytes (annuelles)
usage ou milieu horticole-jardin d’agrément  / prairie
 
 
 


Description de Coste (tome 1, taxon n°0623)

Nom présent dans la flore de Coste : Lavatera trimestris Linné

  • Plante annuelle?, peu hérissée? ; tiges? de 30-60 cm., dressées ou ascendantes? ; feuilles? inférieures suborbiculaires, les supérieures anguleuses ou lobées? ; fleurs? d’un rose vif, veinées?, grandes, solitaires à l’aisselle? des feuilles ; calicule? accrescent?, à lobes? ovales?, étalés?, plus courts que le calice? à lobes oblongs?-lancéolés? ; corolle? 4-5 fois plus longue que le calice ; carpelles? nombreux, glabres?, fortement ridés, arrondis sur le dos, noircissant à la maturité ; axe? central à disque? orbiculaire? concave? recouvrant complétement les carpelles.
  • Champs cultivés du littoral de la Provence et du Roussillon ; Corse. Région méditerranéenne de l’Europe, de l’Asie et de l’Afrique.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP