❦ hortical
clusiacées (théales)
AGP III : Hypericaceae (Malpighiales)

millepertuis perforé

Hypericum perforatum ; néerl. kruid (sint-jans-) ; picard miltreos, miltro, fleur saint-Pierre, ierpe el miltro

calendriers

floraison (cyme)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
Ou chasse diable, herbe à la coupure, herbe à mille trous, herbe aux piqures, herbes de la Saint-Jean, herbe percée, trascalan, trucheron jaune.
 

Le millepertuis est une vivace? à fleurs? jaunes fréquente au bord des chemins, des haies et dans les taillis et décombres. Son nom vient du nom grec de la haie.

Elle est célèbre pour ses propriétés médicinales et ses inconvénients photo-sensibilisants mais sa tige? est parfois utilisée comme thé.

 
Hypericum perforatum est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales Il est aussi à la base d'un ou plusieurs médicaments.

La racine est utilisable en teinture et donne du jaune, le reste de la plante donne un glucoside colorant en rouge. La plante, par son ingestion en quantité peut colorer en rouge le lait et les os.

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Herbier de Paris Jussieu
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 23 janvier 2006 ; mise à jour : 26 juin 2017

Animaux hébergés

 
Oiseaux de jardin visiteurs : sizerin flammé (Acanthis flammea) ; bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula) ; fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla)
 
 
Chenilles hébergées (ou ponte de) : petite rayure (Aplocera efformata) ; triple raie ou rayure à trois lignes (Aplocera plagiata (Anaitis plagiata))


Description de Coste (tome 1, taxon n°0677)

Nom présent dans la flore de Coste : Hypericum perforatum L. - Herbe à mille trous.

  • Plante glabre?, à souche? ligneuse ; tiges? de 20-80 cm, fermes, dressées, munies de 2 lignes saillantes? ; feuilles? sessiles?, ovales?, oblongues? ou linéaires?, obtuses?, non en cœur, plus pâles en dessous, toutes ponctuées?-transparentes, bordées de points noirs ; fleurs? d’un jaune vif, assez grandes, en large panicule? ; sépales? lancéolés?-aigus?, ponctués de noir, non ciliés? ; pétales? 2 fois plus longs que le calice?, ponctués de noir ; étamines? plus courtes que les pétales ; capsule? ovale, 2 fois plus longue que le calice, munie de 2-3 bandelettes et de vésicules irrégulièrement disposées.
  • Lieux secs incultes, dans toute la France et en Corse. Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Quelques relevés par type d'événement

❦ pointement 2013 (Val de Marque, jardin médicinal) :  16 février
❦ pointement 2012 (Val de Marque, jardin médicinal) :  14 mars
❦ bouton floral 2015, apparition (Val de Marque, jardin médicinal) :  31 mai
❦ bouquets floraux 2013, apparition (Val de Marque, jardin médicinal) :  18 juin
❦ boutons floraux 2012, apparition (Val de Marque, jardin médicinal) :  2 juin
❦ floraison 2017, début (Val de Marque, jardin médicinal) :  1er juin
❦ floraison 2015 (Val de Marque, jardin médicinal) :  19 juin - 19 septembre
❦ floraison 2014 (Val de Marque, jardin médicinal) :  17 juin - 12 septembre
❦ floraison 2013, début (Val de Marque, jardin médicinal) :  24 juin
❦ floraison 2012, début (Val de Marque, jardin médicinal) :  21 juin
❦ floraison 2011, début (Val de Marque) :  13 juin
❦ floraison 2010, début (Val de Marque) :  26 juin
❦ floraison 2016, fin (Val de Marque, jardin médicinal) :  27 septembre
❦ floraison 2015 (Val de Marque, jardin médicinal) :  19 juin - 19 septembre
❦ floraison 2014 (Val de Marque, jardin médicinal) :  17 juin - 12 septembre

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP