❦ hortical
renonculacées (renonculales)
AGP III : Ranunculaceae (Ranunculales)

anémone pulsatille

Anemone pulsatilla ; néerl. kruid (wildemans-)

calendriers

semis sous abri
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (fleur solitaire)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (akène)
Ou pulsatille, coquerelle, Pulsatilla radix, Pulsatilla vulgaris.
 

L’anémone pulsatille est une vivace? basse (environ 20 cm) à la floraison violette retombante au cœur jaune d’or. Les feuilles? sont velues? et finement découpées, assez décoratives de même que les fruits? typiques de beaucoup de renonculacées.

Cette fleur? printanière accepte le calcaire et redoute trop d’humidité. On peut la placer en massif ou en rocaille en sachant que le feuillage disparait en hiver. Quelques cultivars? proposent des pétales? blancs ou rouges plus ou moins framboise.

 

Les fleurs? sont utilisables en teinture (vert).

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 17 août 2008 ; mise à jour : 22 juin 2017

 portfolio

 
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Anemone :
noctuelle de la persicaire (Melanchra persicariae (Mamestra persicariae))

Description de Coste (tome 1, taxon n°0077)

Nom présent dans la flore de Coste : Anemone pulsatilla L.

  • Souche oblique, épaisse, noirâtre ; hampe? de 10-30 cm, velue?-soyeuse? ; feuilles? poilues?, bi?-tripennatiséquées?, à segments? profondément divisés en lanières? linéaires? ; folioles? de l’involucre? sessiles?, divisées jusqu’à la base en lanières linéaires ; fleurs? rougeâtres ou violettes, grandes, solitaires, dressées ou à la fin penchées ; sépales? 6, elliptiques?, velus-soyeux en dehors, plus ou moins courbés en dehors dans la moitié supérieure ; carpelles? oblongs?, velus, à longue arête? plumeuse?.
  • Pâturages et coteaux, dans presque toute la France. Presque toute l’Europe ; Sibérie.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP