❦ hortical, calendrier des jardins et de la nature

brassicacées (capparales)
AGP III / PPG I : Brassicaceae (Brassicales)

roquette

Eruca sativa ; néerl. rucola

calendriers

semis pleine terre
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12
floraison (racème (grappe))
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   gel
fructification (silique)
récolte
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12
 

Plante à la saveur un peu piquante (proche du cresson alénois) dont les feuilles? sont utilisée dans les salades mais aussi en condiment pour les soupes et les sauces. Les fleurs?, comme pour beaucoup de brassicacées du jardin, peuvent assaisonner les crudités et, au gout, sont proches de celles du radis et du navet.

La roquette pousse bas (20-25 cm) mais elle atteint 70 cm de haut lors de la montée en graine. On cueille les feuilles à récolter jeunes et à ras pour faire repartir d’autres feuilles, les empêcher de durcir et de devenir plus amères.

La roquette redevient à la mode malgré son gout plus prononcé que les végétaux couramment commercialisés.

Les attaques et maladies (voir bibliographie) à surveiller sont les altises, diverses chenille défoliatrices (noctuelles, piérides), les pucerons, les limaces et escargots. Parfois aussi l’oïdium et le mildiou. La fonte des semis est également à craindre.

Sur cette famille?, une rotation de quatre ans est recommandée ce qui est délicat à conduire sur de petits jardins.

 
Eruca sativa est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

Voir sur herbier :
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 26 mars 2004 ; mise à jour : 14 août 2022

 portfolio


Animaux hébergés

 
 
 
❦ Chenilles hébergées (ou ponte de) : piéride de la rave ou petit blanc du chou (Pieris rapae)
Bibliographie

Jullien, Jérôme. « Panique sur la roquette » in Quatre saisons, n° 255 (juil.-aout 2022).


Description de Coste (tome 1, taxon n°0165)

Nom présent dans la flore de Coste : Eruca sativa Lamk. - Roquette.

  • Plante annuelle?, hérissée? à la base ; tige? de 20-60 cm, dressée ; feuilles? épaisses, lyrées?-pennatifides?, à lobes? incisés?-dentés? ; fleurs? blanchâtres ou jaunâtres, veinées? de violet, grandes ; sépales? dressés, les latéraux un peu bossus, plus longs que le pédicelle? ; stigmate? fendu en 2 lobes connivents? ; grappes? fructifère? longue, à pédicelles courts et épais ; siliques? dressées, courtes, subcylindriques ; valves? convexes, à 1 nervure? ; bec? comprimé en sabre, égalant la moitié des valves ; graines globuleuses, lisses?, sur 2 rangs.
  • Lieux vagues et cultures, dans le Midi, l’Ouest et le centre ; naturalisé? ailleurs. Europe centrale et méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.
  • Floraison avril-juin. Les feuilles sont excitantes et se mangent en salade.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2022 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP