❦ hortical
primulacées (primulales)
AGP III : Primulaceae (Ericales)

primevère élevée

Primula eliator ; néerl. bloem (sleutel-, slanke)

calendriers

floraison (ombelle)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
Ou primevère des bois, coucou des bois.
 

La primevère élevée est une petite plante, à floraison jaune-citron et feuillage gaufré, de sous-bois et de lisière assez proche de la primevère officinale. Comme ses cousines, elle à l’une des bases des hybridations qui ont donné les variétés horticoles du commerce.

On la cultivera plutôt à mi-ombre, sous les arbres et arbustes caduques?, au pied des haies ou en rocaille.

 
Primula eliator est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Herbier de Paris Jussieu
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 23 avril 2007 ; mise à jour : 26 juin 2017

 portfolio

 
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Primula :
lucine (Hamearis lucina) frangée (Noctua fimbriata) hibou (Noctua pronuba (Agrotis pronuba))

Description de Coste (tome 2, taxon n°2410)

Nom présent dans la flore de Coste : Primula elatior Jacq.

  • Plante vivace? de 10-30 cm, à hampes? et pédicelles? velus?, dépassant les feuilles?, dressés après la floraison ; feuilles ovales?-oblongues?, atténuées? ou brusquement rétrécies à la base, inégalement dentées?, ridées-réticulées?, vertes sur les deux faces ; fleurs? d’un jaune soufre, plus foncé à la base, inodores, en ombelles? multiflores? unilatérales? ; calice? non renflé, d’un vert foncé sur les angles, brièvement pubescent?, divisé jusqu’au tiers en lobes? triangulaires-acuminés? ; corolle? à limbe? presque plan, large de 12-18 mm, à gorge? non plissée ; capsule? ovale, dépassant un peu le tube? du calice appliqué? sur elle.
  • Bois et prés ombragés, dans presque toute la France ; nul dans la région méditerranéenne. Europe, surtout occidentale et centrale ; Tauride et Caucase.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP