❦ hortical
malvacées (malvales)
AGP III : Malvaceae (Malvales)

abutilon de Théophraste

Abutilon theophrasti ; néerl. blad (fluweel-)

calendriers

floraison (cyme, racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
bouturage (tige)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Ou abutilon à pétales jaunes, abutilon d’Avicenne, Abutilon avicennae.
 

Cette plante — proche d’un autre abutilon aussi appelé « platane d’appartement » — est plus étudiée comme « mauvaise herbe » que comme plante de jardin. L’abutilon de Théophraste n’est pas très répandu dans la région ; s’il préfère les lieux humides, on le connait surtout comme adventice? de plantes cultivées (maïs irrigué surtout).

Ses graines pourraient survivre près de 70 ans dans le sol.

 
Voir sur herbier :
Herbier du Québec
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 18 mars 2004 ; mise à jour : 21 juin 2017
 
 
 

Description de Coste (tome 1, taxon n°0631)

Nom présent dans la flore de Coste : Abutilon avicennae Gaertn.

  • Plante annuelle?, haute de 1 à 2 mètres, mollement velue?, à poils étoilés? ; tige? dressée, arrondie ; feuilles? veloutées?, orbiculaires? en cœur, acuminées?, crénelées? ; fleurs? jaunes, axillaires? et terminales, solitaires sur des pédoncules? plus courts que le pétiole? ; calicule? nul ; calice? à lobes? ovales?-aigus?, plissés au milieu ; corolle? dépassant peu le calice ; stigmates? en tête? ; 12-15 capsules?, soudées à la base, verticillées?, velues, plus longues que le calice, tronquées?, à 2 pointes, à 2 valves?, à 3 graines.
  • Bords des champs et des fossés humides, dans le Gard et le Var ; Corse. Europe méridionale, depuis le Portugal jusqu’à la Grèce et la Russie ; Algérie.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP