❦ hortical

Le genre Barbarea est proche des moutardes, cressons et sisymbres.

Les espèces locales de ce genre [1] la barbarée commune (Barbarea vulgaris) ou la très répandue herbe de sainte-Barbe, la barbarée printanière (Barbarea verna) ou cresson des jardins, adventice des cultures. Mais aussi [2] la barbarée intermédiaire (Barbarea intermedia).

Voir en ligne : sur Wikipédia

Notes

[1Toussaint, Benoit ; Mercier, David ; Bédouet, Franck ; Hendoux, Frédéric ; Duhamel, Françoise. Flore de la Flandre française. Centre régional de phytosociologie agréé Conservatoire botanique national de Bailleul, 2008. 553 p. — ISBN 2-909024-10-5.

[2Durin, Lucien ; Franck, Jeannette ; Géhu, Jean-Marie Flore illustrée de la région Nord - Pas-de-Calais et des territoires voisins, pour la détermination aisée et scientifique des plantes sauvages. Centre régional de phytosociologie Conservatoire botanique national de Bailleul, 1996 (2e éd. revue et corrigée). 340 p. — ISBN 2-909024-08-3.


cresson de terre (Barbarea verna)
Ou barbarée de printemps, cresson des jardins.

barbarée commune (Barbarea vulgaris)
Ou herbe de sainte Barbe, Erysimum barbarea, cresson de terre, cresson d’hiver, roquette des marais, herbe aux charpentiers, julienne jaune, jeute.

Pour les botanistes, voir si le genre est sur Tela botanica



2003-2020 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP