❦ hortical
salicacées
AGP III : Salicaceae (Malpighiales)
--> liste des genres décrits

Populus

Les peupliers, hors tremble, sont des arbres très cultivés pour leur croissance rapide : 15-20 ans de pousse avant récolte. Il existe environ 35 espèces (arbres) dans ce genre Populus de zones tempérées de l’hémisphère Nord. En Europe, plus d’un millier d’espèces d’insectes fréquente les peupleraies.

Voir en ligne : sur Wikipédia


peuplier blanc (Populus alba)
Ou aube.

peuplier noir (Populus nigra)
Ou liard, peuplier franc.

tremble (Populus tremula)
Ou peuplier tremble.

Pour les botanistes, voir si le genre est sur Tela botanica


Papillons (chenilles ou ponte) sur ce genre

noctuelle-lièvre (Acronicta leporina) xanthie ferruginée ou fauvette (Agrochola circellaris (Sunira circellaris)) xanthie lavée (Agrochola lota) boarmie recourbée (Alcis repandata) orthosie picotée ou proprette (Anorthoa munda (Orthosia munda) (Perigrapha munda)) petit mars changeant (Apatura ilia) grand mars changeant (Apatura iris) noctuelle de l’érable (Arctomyscis aceris (Acronicta aceris)) biston précoce ou marbrée (Biston strataria) illégitime (Boudinotiana notha (Archiearis notha)) noctuelle de l’osier (Brachylomia viminalis) cabère pustulée (Cabera exanthemata) mariée (Catocala nupta) hermine (Cerura erminea) grande queue fourchue (Cerura vinula) phalène à bandes vertes (Chloroclysta siterata) hausse-queue fourchue ou anachorète (Clostera anachoreta) hausse-queue grise (Clostera anastomosis) hausse-queue blanche ou courtaud (Clostera curtula (Pygaera curtula)) hausse-queue brune ou recluse (Clostera pigra (Pygaera pigra)) cosmie pyraline (Cosmia pyralina) bryophile vert-mousse (Cryphia algae (Discestra algae)) faucille (Drepana falcataria) cosmie paillée (Enargia paleacea) épione marginée (Epione repandaria) cidarie agate (Eulithis testata) harpye fourchue (Furcula furcula (Harpya furcula)) feuille-morte du peuplier (Gastropacha populifolia) crénelée (Gluphisia crenata) cloporte (Heterogenea asella) cosmie rétuse (Ipimorpha retusa) soumise (Ipimorpha subtusa) sphinx du peuplier (Laothoe populi (Amorpha populi)) bombyx du chêne ou minime à bandes jaunes (Lasiocampa quercus) grand sylvain (Limenitis populi) phalène hexaptérate ou haltère (Lobophora halterata) bordure entrecoupée ou marginée (Lomaspilis marginata) bombyx à livrée (Malacosoma neustria) nole ravaudée (Nola aerugula (Nola centonalis)) dromadaire (Notodonta tritophus (Tritophia tritophus)) bois-veiné (Notodonta ziczac (Eligmodonta ziczac)) morio (Nymphalis antiopa (Vanessa antiopa)) grande tortue (Nymphalis polychloros) orthosie variable (Orthosia incerta) xanthie falote (Parastichtis suspecta) upsilon (Parastichtis ypsillon (Dyschorista ypsillon)) bucéphale ou lunule (Phalera bucephala) bombyx dictéoïde ou faïence (Pheosia gnoma) porcelaine (Pheosia tremula) bombyx du peuplier (Poecilocampa populi) halias du hêtre (Pseudoips prasinanus (Pseudoips fagana)) phalène à six ailes (Pterapherapteryx sexalata) museau (Pterostoma palpina) phalène ondulée (Rheumaptera undulata) découpure (Scoliopteryx libatrix) sphinx demi-paon (Smerinthus ocellata) stéganie du peuplier (Stegania trimaculata) noctuelle mégacéphale (Subacronicta megacephala (Acronicta megacephala)) octogésime (Tethea ocularis (Palimpsestis ocularis)) or ou double-bande brune (Tethea or (Palimpsestis or)) cymatophore onduleuse ou aqueuse (Tetheella fluctuosa) bombyx de l’aubépine (Trichiura crataegi) chevelure dorée (Viminia auricoma (Acronicta auricoma)) xanthie cirée (Xanthia icteritia) xanthie paillée (Xanthia ocellaris) xanthie ochracée (Xanthia togata)

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP