❦ hortical
brassicacées (capparales)
AGP III : Brassicaceae (Brassicales)

julienne des dames

Hesperis matronalis ; néerl. bloem (damast-)

calendriers

semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (silique)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
bouturage (tige)
Ou girarde, fleur de Damas, giroflée des dames, julienne des jardins.
 

La julienne des dames est une plate plus ou moins vivace?, souvent bisannuelle, à la floraison dressée blanche à violet-lilas parfois panachée. Présente naturellement plus au Sud, elle est cultivée dans les régions du Nord et en Belgique.

Les massifs de cette plante sont parfumés, surtout le soir, et visités par les insectes pour son nectar abondant. Sa présence au potager en est d’ailleurs la bienvenue.

Plusieurs cultivars? existent dont des juliennes à fleurs? doubles qui ne se ressèmeront pas. Au contraire, les variétés simples? se ressèment d’elles-mêmes si le terrain leur plait. On peut aussi la multiplier par bouturage de tige? en été ou par division? de touffe. Couper les inflorescences? fanées prolonge la floraison.

 
Hesperis matronalis est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 22 juillet 2006 ; mise à jour : 26 juin 2017

 portfolio

 
 
 

Description de Coste (tome 1, taxon n°0175)

Nom présent dans la flore de Coste : Hesperis matronalis L. - Julienne des dames.

  • Plante bisannuelle ou vivace? ; tige? de 40-80 cm, dressée, rameuse? au sommet ; feuilles? oblongues? ou lancéolées?, dentées?, rudes?, les supérieures brièvement pétiolées? ; fleurs? lilacées, blanches ou panachées, odorantes ; sépales? égalant le pédicelle? ou plus courts ; grappes? fructifères? longue, peu fournie ; siliques? ascendantes?, grêles?, flexueuses? ou courbées, glabres? ou finement pubescentes?.
  • Haies, bois, buissons, dans le Centre et les régions montagneuses ; rare dans les plaines du Nord, de l’Ouest et du Midi. Europe centrale et méridionale ; Asie boréale et occidentale.
  • Floraison mai-juin. Souvent cultivé.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP