❦ hortical
apiacées (apiales)
AGP III : Apiaceae (Apiales)

cerfeuil musqué

Myrrhis odorata ; néerl. kervel (roomse)

calendriers

semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (ombelle)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (akène)
Ou cerfeuil anisé, cerfeuil d’Espagne, myrrhe.
 

Le cerfeuil musqué est une plante vivace? assez peu cultivée. On le sème au plus tôt après la récolte des graines, soit en automne ou de début du printemps. En effet, comme chez l’angélique, les graines ont une durée germinative très courte (moins d’un an). Ensuite, la levée peut être très longue, aussi la multiplication se fait beaucoup par division? de touffe.

Les graines ont pu servir d’aromate mais ce sont les feuilles? qui sont surtout consommées pour assaisonner les crudités ou les soupes, donnant un arrière-gout de réglisse.

 
Myrrhis odorata est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 29 janvier 2006 ; mise à jour : 26 juin 2017

 portfolio

 
 
 

Description de Coste (tome 2, taxon n°1631)

Nom présent dans la flore de Coste : Myrrhis odorata Scop. - Cerfeuil musqué.

  • Plante vivace? de 50 cm à 1 mètre, velue?, à odeur d’anis ; tige? robuste, creuse, cannelée? ; feuilles? grandes, molles, bi?-tripennatiséquées?, à segments? lancéolés?, incisés?-pennatifides? ; fleurs? blanches, en ombelles? à 6-15 rayons pubescents?, dressés à la maturité ; involucre? nul ; involucelle? à 5-8 folioles? lancéolées, membraneuses?, ciliées?, réfléchies? ; calice? à limbe? nul ; pétales? obovales?, émarginés?, à pointe courbée ; styles? courts, réfléchis ; fruit? grand, oblong?, long de 20 à 30 mm, comprimé par le côté, acuminé? d’un noir luisant à la maturité ; méricarpes? à 5 côtes égales, fortement carénées?, tranchantes, creuses en dedans, séparées par dés vallécules profondes, sans bandelettes.
  • Prairies et bois des montagnes ; Vosges ; Jura ; Alpes ; Forez, Auvergne et Plateau central ; Corbières et Pyrénées. Europe centrale et méridionale.
  • Floraison juin-aout. Souvent cultivé et subspontané autour des habitations.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP