❦ hortical
brassicacées (capparales)
AGP III : Brassicaceae (Brassicales)

giroflée quarantaine

Matthiola incana

calendriers

semis sous abri
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (silique)
Ou giroflée rouge, giroflée des jardins, violier.
 

La giroflée quarantaine est une fleur? parfumée qui a été très populaire. À l’origine, c’est une plante des bords de mer dont les horticulteurs ont multiplié les obtentions, à fleurs simples? ou doubles et aux couleurs très diverses, du blanc au violet en passant par les variantes de rouge et les panachures. Après une période où elle fut un peu oubliée, cette fleur revient dans les massifs.

On la cultive traditionnellement en annuelle? ou bisannuelle, même si la plante est assez vivace? sous climat doux. Les horticulteurs la cultive sous forçage pour les bouquets en la semant dès la mi-novembre. Les particuliers la sèmeront plutôt en juillet-aout pour une floraison printanière ou en mars pour une floraison plus estivale. Le choix des variétés compte aussi ; certaines préférant être utilisées en annuelles, d’autres préférant prendre des forces en hiver.

 
Voir sur herbier :
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 6 août 2005 ; mise à jour : 26 juin 2017
 
 
 

Description de Coste (tome 1, taxon n°0182)

Nom présent dans la flore de Coste : Matthiola incana R. Br. - Giroflée des jardins.

  • Plante bisannuelle ou vivace? ; tige? de 30-60 cm, ligneuse à la base, nue? et portant inférieurement les cicatrices des anciennes feuilles? ; feuilles oblongues?, atténuées? à la base, arrondies au sommet, toutes entières? ; fleurs? rouges, violacées ou blanches, à odeur suave ; siliques? dressées, comprimées, tomenteuses?, non glanduleuses? ; graines orbiculaires?, largement ailées?.
  • Rochers du littoral méditerranéen, de Monaco à la frontière d’Espagne ; bords de l’Océan, des Basses-Pyrénées à la Charente-Inférieure ; Corse. Europe méditerranéenne ; Iles Canaries.
  • Floraison mai-juillet. Souvent cultivé, surtout la variété à fleurs doubles.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP