❦ hortical
Ou herbe aux chantres, barbarée, Erysimum officinale, julienne jaune.
 

Le sisymbre officinal est une plante annuelle?/bisannuelle à floraison jaune (de juin, parfois mai à aout-septembre. Elle est commune des bords de chemins et des friches et peut s’installer dans les champs de céréales ou de colza.

Jeunes feuilles? et graines pourraient être consommées [1].

L’alliaire (Alliaria petiolata) est parfois nommé dans le genre? sous le nom Sisymbrium alliaria.

 
Sisymbrium officinale est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

Cette plante est connue sous le nom Erysimum (qui correspond aux giroflées et autres vélars et non à la barbarée qui en reste proche) dans des médicaments contre l’extinction de voix.

Voir sur herbier :
Herbier du Québec
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Herbier de Paris Jussieu
Digitale2 (CBNB de Bailleul)


Animaux hébergés

 
 
 
Chenilles hébergées (ou ponte de) : aurore (Anthocharis cardamines)

205 Sisymbrium officinale L. Vélar, Herbe aux chantres

  • Plante annuelle?, velue? ; tige? de 30-80 cm, dressée, raide, à rameaux très étalés?, divariqués? ; feuilles? pétiolées?, les inférieures roncinées?-pennatifides?, les supérieures hastées? ; fleurs? d’un jaune pâle, petites ; sépales? égalant le pédicelle? ; grappe? fructifère? lâche, à pédicelles appliqués? ; siliques? appliquées contre l’axe?, courtes, en alêne, élargies à la base, atténuées? en pointe grêle?, velues, rarement glabres? ; valves? à 3 nervures? faibles ; graines obliquement tronquées?, brunes, finement ponctuées?, sur 1 rang.
  • Écologie : décombres et bords des chemins, dans toute la France et en Corse.
  • Répartition : Europe ; Asie occidentale ; Amérique ; Australie.
  • Floraison : mai-septembre.
  • Usages : tonique, expectorant, préconisé contre l’enrouement.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : https://www.tela-botanica.org/eflor...