❦ hortical
rubiacées (rubiales)
AGP III : Rubiaceae (Gentianales)

garance des teinturiers

Rubia tinctorum ; néerl. krap (mee-) ; picard waranche

calendriers

semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (cyme, ombelle)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (baie)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
récolte
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Ou Asperula tincturia.
 
La garance des teinturiers est l’une des vedettes des plantes tinctoriales. Elle a d’ailleurs donné son nom à un rouge, le « rouge garance », et aussi à la « laque de garance ». C’est une culture exigeante en nutriments. La racine, qui contient les principes tinctoriaux est récolté au bout de trois ans.
 
Rubia tinctorum est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

Les racines sont utilisables en teinture (rouge sang), comme celles de la garance voyageuse Rubia peregrina.

La plante a pu être employée médicalement mais elle aurait aussi des propriétés très toxiques (cancérigère et teratogène).

Voir sur herbier :
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 30 juin 2008 ; mise à jour : 27 juin 2017

Animaux hébergés

 
 
 
Chenilles hébergées (ou ponte de) : sphinx de la garance (Hyles gallii) ; moro-sphinx ou sphinx colibri ou sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum)


Description de Coste (tome 2, taxon n°1662)

Nom présent dans la flore de Coste : Rubia tinctorum L. - Garance.

  • Plante vivace? d’environ 1 mètre, glabre?, à racine rampante? ; Tiges couchées ou grimpantes?, munies sur les angles d’aiguillons? crochus ; feuilles? assez grandes, lancéolées?, annuelles?, assez minces, munies de dents crochues sur les bords et la nervure? médiane, offrant un réseau de nervures secondaires très saillant? en dessous ; fleurs? d’un jeune plus vif, en cymes? axillaires? et terminales ; corolle? à lobes? ovales?-lancéolés, non aristés? ; anthères? linéaires?-oblongues? ; stigmates? obovales? en massue ; baies? subglobuleuses, noires, de la grosseur d’un pois.
  • Haies et buissons, çà et là dans tout le Midi, jusqu’en Auvergne ; subspontané dans presque toute la France. Europe méridionale ; Asie occidentale, jusqu’en Perse ; Afrique septentrionale.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Quelques relevés par type d'événement

❦ pointement 2017 (Val de Marque, jardin médicinal) :  23 mars
❦ pointement 2016 (Val de Marque, jardin médicinal) :  13 avril
❦ pointement 2013 (Val de Marque, jardin médicinal) :  22 avril
❦ pointement 2012 (Val de Marque, jardin médicinal) :  25 mars
❦ pointement 2011 (Val de Marque) :  5 avril

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP