❦ hortical, calendrier des jardins et de la nature

ulmacées (urticales)
AGP III / PPG I : Ulmaceae (Rosales)

orme lisse

Ulmus laevis ; néerl. iep (fladderer-)

calendriers

floraison (glomérule)
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   gel
fructification (samare (akène ailé))
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12
bouturage (feuille)
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12
greffe (incrustation)
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12

Ou orme blanc, orme pédonculé, orme diffus, Ulmus effusa, Ulmus peduncalata.

 

L’orme diffus? ou orme lisse? est aussi appelé orme blanc comme Ulmus glabra, l’orme de montagne.

 
Ulmus laevis est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

Galles possibles par cette/ces espèce?(s) cécidogène(s) [1] :
Aceria campestricola (Eriophyidae) = Aceria brevipunctata, Aceria ulmicola
Eriosoma lanuginosum (Aphididae)
❦ Eriosoma ulmi (Aphididae)
Colopha compressa (Aphididae)

publication : 16 septembre 2006 ; mise à jour : 29 avril 2022

[1D’après : Lambinon, Jacques ; Carbonnelle, Sébastien ; Claerebout, Stéphane. Aide-mémoire de cécidologie : choix de zoocécidies de la Belgique. Cercles des naturalistes de Belgique, 2016.

 
 
 

Animaux hébergés

❦ Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Ulmus :
zérène de l’orme (Abraxas sylvata)  ; xanthie ferruginée ou fauvette (Agrochola circellaris (Sunira circellaris))  ; orthosie picotée ou proprette (Anorthoa munda (Orthosia munda) (Perigrapha munda))  ; noctuelle de l’érable (Arctomyscis aceris (Acronicta aceris))  ; xanthie topaze (Atethmia centrago)  ; pudibonde ou patte-étendue (Calliteara pudibunda (Elkneria pudibunda))  ; versicolore ou bombyx versicolore (Endromis versicolora)  ; ennomos du tilleul (Ennomos alniaria)  ; cul-brun (Euproctis chrysorrhoea (Euproctis phaeorrhea))  ; cul-doré (Euproctis similis)  ; boarmie pointillée (Hypomecis punctinalis (Serraca punctinalis))  ; noctuelle du genêt (Lacanobia w-latinum (Mamestra w-latinum))  ; sphinx du tilleul (Mimas tiliae)  ; grande tortue (Nymphalis polychloros)  ; orthosie du cerisier (Orthosia cerasi (Orthosia stabilis))  ; bucéphale ou lunule (Phalera bucephala)  ; phalène linéolée (Plagodis dolabraria)  ; robert-le-diable ou gamma (Polygonia c-album)  ; crête-de-coq (Ptilodon capucina (Lophopteryx camelina))  ; thécla de l’yeuse (Satyrium ilicis (Nordmannia ilicis))  ; xanthie dorée (Tiliacea aurago (Xanthia aurago))  ; bombyx de l’aubépine (Trichiura crataegi)  ; xanthie cirée (Xanthia icteritia)  ; xanthie ochracée (Xanthia togata)

Description de Coste (tome 3, taxon n°3261)

Nom présent dans la flore de Coste : Ulmus pedunculata Fougeroux - Orme pédonculé?.

  • Arbre? élevé, à cime irrégulière?, étalée?, diffuse?, à tige? relevée de côtes saillantes?, à écorce d’abord lisse? puis gerçurée ; feuilles? peu fermes, ovales?, brièvement acuminées?, mollement pubescentes? en dessous ; fleurs? longuement pédonculées, pendantes, à pédoncules? filiformes?, longs de 8-13 mm ; 5-8 étamines? ; samare? assez petite (10-15 mm de long), elliptique?-orbiculaire?, atténuée? aux 2 bouts, à aile? ferme, plane, velue?-ciliée? aux bords à graine située vers son milieu.
  • Terrains frais et humides des plaines et des vallées, dans le Nord et le Centre. Souvent planté. Europe, surtout centrale ; Caucase.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2022 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP