❦ hortical
ulmacées
AGP III : Ulmaceae (Rosales)
--> liste des genres décrits

Ulmus

Il existe une trentaine d’espèces dans ce genre Ulmus [1]. Les ormes sont victimes de la graphiose, un champignon disséminé par un insecte (un scolyte) [2]. On le retrouve parfois dans la campagne car il se reproduit assez jeune (vers 8 ans) mais rares sont les exemplaires âgés.

Les espèces locales de ce genre [3] sont l’orme des montagnes (Ulmus glabra), l’orme champêtre (Ulmus minor). Mais aussi [4] l’orme lisse (Ulmus laevis). Ces trois espèces indigènes s’hybrident parfois. Dans nos régions, l’orme champêtre se trouvait surtout dans les haies, l’orme diffus ou lisse dans les alignements et l’orme glabre ou de montagne dans les bois. Le feuillage des trois espèces peut s’utiliser pour le fourrage.

Voir en ligne : sur Wikipédia

Notes

[1C’est ulmacée de le dire.

[2Voir ici : Éric Collin. « Stratégies pour la conservation in situ des ressources génétiques des ormes forestiers », in Revue forestière française, 2001, volume=LIII, p. 125-132, un cas de gestion patrimoniale de ces arbres.

[3In : Toussaint, Benoit ; Mercier, David ; Bédouet, Franck ; Hendoux, Frédéric ; Duhamel, Françoise. Flore de la Flandre française. Centre régional de phytosociologie agréé Conservatoire botanique national de Bailleul, 2008. 553 p. — ISBN 2-909024-10-5.

[4In : Durin, Lucien ; Franck, Jeannette ; Géhu, Jean-Marie Flore illustrée de la région Nord - Pas-de-Calais et des territoires voisins, pour la détermination aisée et scientifique des plantes sauvages. Centre régional de phytosociologie Conservatoire botanique national de Bailleul, 1996 (2e éd. revue et corrigée). 340 p. — ISBN 2-909024-08-3.


orme de montagne (Ulmus glabra)
Ou Ulmus montana, Ulmus scabra, orme blanc, orme à grandes feuilles.

orme lisse (Ulmus laevis)
Ou orme blanc, orme pédonculé, orme diffus, Ulmus effusa, Ulmus peduncalata.

orme champêtre (Ulmus minor)
Ou orme rouge, ormeau, petit orme, orme à feuilles luisantes, orme à petites feuilles, orme cilié, yvet, Ulmus carpinifolia, Ulmus campestris, Ulmus vulgaris.

Pour les botanistes, voir si le genre est sur Tela botanica


Papillons (chenilles ou ponte) sur ce genre

zérène de l’orme (Abraxas sylvata) xanthie ferruginée ou fauvette (Agrochola circellaris (Sunira circellaris)) orthosie picotée ou proprette (Anorthoa munda (Orthosia munda) (Perigrapha munda)) noctuelle de l’érable (Arctomyscis aceris (Acronicta aceris)) xanthie topaze (Atethmia centrago) pudibonde ou patte-étendue (Calliteara pudibunda (Elkneria pudibunda)) ennomos du tilleul (Ennomos alniaria) cul-brun (Euproctis chrysorrhoea (Euproctis phaeorrhea)) cul-doré (Euproctis similis) boarmie pointillée (Hypomecis punctinalis (Serraca punctinalis)) grande tortue (Nymphalis polychloros) orthosie du cerisier (Orthosia cerasi (Orthosia stabilis)) bucéphale ou lunule (Phalera bucephala) phalène linéolée (Plagodis dolabraria) robert-le-diable ou gamma (Polygonia c-album) crête-de-coq (Ptilodon capucina (Lophopteryx camelina)) thécla de l’yeuse (Satyrium ilicis (Nordmannia ilicis)) xanthie dorée (Tiliacea aurago (Xanthia aurago)) bombyx de l’aubépine (Trichiura crataegi) xanthie cirée (Xanthia icteritia) xanthie ochracée (Xanthia togata)

2003-2018 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP